Adnan Sami et Sonu Nigam, les deux grosses pointures de Bollywood et Farid Ahmed, l’étoile montante du show-biz, mettront le feu à la scène mauricienne à l’occasion de la fête Divali. Adnan Sami, après le succès de son premier concert chez nous en janvier 2012, donnera une représentation le 31 octobre au J & J Auditorium alors que le lendemain, ce sera au tour de Sony Nigam de distiller ses mélodies enchanteresses au même endroit. Farid Ahmed donnera lui un concert le 2 décembre.
Sonu Nigam viendra pour la quatrième fois enchanter ses nombreux fans mauriciens après le succès de ses concerts en 2000 au stade de Rose-Hill, en 2005 au stade Anjalay à Belle-Vue devant 2 500 personnes et en avril 2009 au centre swami Vivekananda à Pailles. Il sera accompagné de ses musiciens, chorégraphes et danseurs. Sonu Nigam interprétera des morceaux inoubliables à l’occasion des 100 ans du cinéma indien et rendra hommage aussi à son idole, Mohammad Rafi. L’initiative revient à la compagnie Spelmedia, dirigé par Sailen Sookha.
Sonu Nigam possède une voix envoûtante capable de transmettre une gamme d’émotions. Il à la particularité de charmer les foules et jouit d’une grande popularité à travers le monde. Il doit sa notoriété à l’émission télévisée Sa Re Ga Ma Pa. Grâce à ce programme, il a pu se frayer un chemin dans le show-biz.
Né le 30 juin 1973 à Faridebad au Haryana, Sonu Nigam a obtenu la palme de meilleur chanteur aux Filmfare Awards pour la chanson titre de Kal Ho Na Ho et celle de Saathiya. A trois ans, le petit Sonu brûlait déjà les planches en interprétant Kya Hua Tera Waada de Mohammad Rafi. Il compte à son actif des albums de prop music comme Kismat, Mausam, Yaad, Jaan, Deewana. Il a donné libre cours à son vaste registre vocal dans Kaho… Naa Pyaar Hai, Refugee, Tera Jadoo Chaal Gaya, Fiza, Main Houn Naa et Dil Se. Sonu Nigam s’est vu offrir plusieurs rôles au cinéma. Il a joué dans Jaani Dushman, Kash Aap Hamare Hote et Love in Nepal.
Adnan Sami, chanteur à la voix d’or, illuminera la soirée du 31 octobre par sa présence au J & J Auditorium à Phoenix. La star d’origine pakistanaise a fait un tabac en janvier 2012 pour son premier passage chez nous. Il avait conquis le public dès les premières notes de Noor-E-Khuda, extraite de la bande originale de My Name is Khan. Il a transporté le public dans un autre monde avec les ballades romantiques de Sun Zara de Lucky, Kabhi To Nazar Milao, Teri Bahon Mein, Bheegi Bheegi Raton, Tera Chehra, Mehbooba Mehbooba et l’incontournable Lift Kara De. On a assisté à une grande messe qui alternait les passages de ferveur brûlante et les moments de pure tendresse. Adnan Sami, le magicien a su hypnotiser son public en parcourant la scène de long en large avec une énergie formidable et un humour corrosif. On a ainsi pu le voir se trémousser et rouler les hanches avec une grande aisance. Adnan Sami a aussi tenu de volubiles dialogues avec ses musiciens, portés par la verve de l’improvisation. L’initiative revient à Sly Bhunjun, le directeur de Island Filmworks Ltd.
Les fans de Hrithik Roshan seront comblés car leur vedette préférée fera son grand retour à l’écran avec Krrish 3 dont la sortie coïncide avec la fête Divali. Dans Krrish 3, Hrithik Roshan incarne le rôle d’un superhéros masqué, capable de voler et de sauter de bâtiment en bâtiment. Il est un exemple de courage, de force et de valeurs fondamentales. Il utilise ses pouvoirs pour aider les autres. Il combat le mal sous toutes les formes. L’acteur qui a subi une opération délicate au cerveau en juillet dernier a fait un triomphe dans Koi Mil Gaya et Krrish, les deux premiers volets.