« Zenes Bouz Ansam ver la modernite ! » Telle est la maxime de l’aile Jeunes qui sera utilisée lors du congrès des jeunes le dimanche 16 novembre à 10h au Centre Swami Vivekananda, à Pailles. Navin Ramgoolam, Paul Bérenger et deux jeunes, l’un du PTr et l’autre du MMM, seront les principaux orateurs de ce rassemblement. Nita Deerpalsing, la présidente de l’aile jeune du PTr, explique que le chômage et la création d’emplois sont au centre des préoccupations majeures de la jeunesse.
« On va surtout axer notre intervention sur l’avenir des jeunes et de tout ce qu’on a prévu pour eux dans notre manifeste électoral. On veut créer 70 000 à 75 000 emplois. On parlera aussi de la possibilité de créer de nouveaux créneaux dans d’autres secteurs. Nous faisons plus face à un problème de “mismatch” que de chômage. » Ce congrès, poursuit Nita Deerpalsing, reflétera « la modernité » de l’alliance PTr/MMM. « On analysera la priorité des jeunes, qui est la création d’emplois. La jeunesse se construit aujourd’hui. » L’emphase sera aussi mise notamment sur les sports et les loisirs. « On veut voir des jeunes épanouis. » Nita Deerpalsing n’a pas manqué d’égratigner au passage L’Alliance Lepep. « Se enn lalians kinn met an plas zis parski ena lalians PTr/MMM. Pravind Jugnauth dir li pa le transfiz, me ki pu dir avek Etienne Sinatambou ? Nou pe met an plas enn vre proze de socyete. »
Jenny Adebiro, présidente de l’aile Jeune MMM, a fait ressortir pour sa part que la jeunesse a une vision. « Nou invit tou bann zeness vinn an foul. L’emploi, c’est important. Il permet aux jeunes d’avoir de hautes aspirations et de s’épanouir personnellement pour commencer. »