Dans le sillage du Congrès du Comité International Olympique (CIO) — la grand- messe des présidents des CNO à travers le monde — qui se tient actuellement, ce jusqu’à  mardi dans la capitale de la Russie, Moscou a été une occasion pour l’ACNOA (Association des Comités Nationaux Olympiques d’Afrique) d’organiser une assemblée générale avec deux items qui est de la plus haute importance. Il y a d’abord la question de l’organisation des prochains Jeux d’Afrique et les nouveaux statuts de l’ACNOA qui devait servir de base pour le renouvellement de son exécutif en 2013.
Plus que jamais les pistes semblent brouillées sur ce dossier après la décision du Conseil Superieur du Sports en Afrique (CSSA) et constitué essentiellement des ministres des Sports en Afrique, a pris la décision le mois dernier de ne pas céder l’organisation des Jeux d’Afrique à l’ACNOA. Cette dernière s’était appuyée sur une décision prise d’un commun accord avec l’Union Africaine en octobre 2011 pour dire que désormais l’organisation de ce qu’on appelle les Jeux Olympiques de l’Afrique tombait sous sa responsabilité. Or, les membres du CSSA, réunis en Érythrée il y a moins de trois semaines avaient décidé autrement. Toutefois, faute de quorum, la décision de garder non seulement l’organisation des Jeux d’Afrique, mais aussi de garder en vie la CSSA n’ont pu être entérinées, faute de quorum.
Philippe Hao Thyn Voon, le président du Comité Olympique Mauricien (COM) qui se trouve actuellement à Moscou en compagnie du secrétaire général, Vivian Gungaram, a expliqué à Week-End que les membres de l’ACNOA, réunis en grosse majorité dans la capitale russe a confirmé deux choses. «D’abord les membres de l’ACNOA ont décidé de continuer sur la décision qui consiste à confier l’organisation des prochains Jeux d’Afrique à Congro Brazaville. La décision du CSSA a certes été discutée, mais cela n’a pas freiné l’ACNOA dans sa volonté pour donner aux prochains Jeux d’Afrique le label CIO. Cependant, il a été décidé de convoquer une prochaine réunion tripartite avec la CSSA, l’Union Africaine et l’ACNOA pour tirer cette affaire au clair une bonne fois pour toutes», souligne PHTV.
Ce dernier dira à Week-End avoir pris l’engagement auprès de l’ACNOA pour organiser une réunion de l’exécutif et une assemblée générale à Maurice dans le sillage de celle des secrétaires généraux en septembre prochain. «Les membres de l’ACNOA n’ont pu trouver un accord sur les nouveaux statuts et continuent ainsi les discussions. Il a été proposé d’organiser une assemblée générale à Londres durant les JO, mais vu le coût élevé de cette réunion et devant l’absence d’une confirmation de Londres, il a été demandé à Maurice de tenir ces deux réunions, dans la même foulée de l’assemblée des secrétaires généraux. J’ai dit oui, car cette réunion de l’ACNOA est importante vue que nous devons être fixés une bonne fois pour toutes sur nos nouveaux statuts», soutient PHTV, qui est aussi vice président de l’ACNO.
Notre compatriote a aussi confirmé que l’organisation des prochains Jeux d’Afrique des Jeunes a été confiée au Botswana pour 2014.