PHOTO ILLUSTRATION

Depuis quelques jours, dans certaines grandes surfaces, certains rayons se vident de manière rapide. Si ce n’est pas encore la ruée dans les supermarchés, comme on a pu le voir dans certains pays récemment – notamment sur le papier-toilette –, certains produits de base sont néanmoins en grande demande ces derniers jours, dont les grains secs, signe que certains consommateurs commencent à faire des achats supplémentaires dans la crainte d’éventuelles pénuries qui pourraient surgir dans le sillage du Covid-19, ce que confirment d’ailleurs certaines grandes surfaces.

Marie-Jeannine, mère de famille habitant Chébel, explique : « Sur les conseils de mes amies, j’essaie de faire des provisions, comme le riz, les pâtes et les conserves, le beurre, mais aussi le lait en poudre. J’ai peur que la situation se détériore et que les supermarchés ne reçoivent pas de cargaisons. L’idéal serait d’avoir 3 ou 4 mois de stock. D’ailleurs, samedi, j’étais à la recherche de lentilles rouges, mais je n’en ai pas trouvé à Beau-Bassin et certains rayons étaient vides. »

Une consommatrice de Flic-en-Flac dit avoir vu « disparaître le riz » des rayons d’un supermarché de la région, avouant au passage avoir acheté 24 rouleaux de papiertoilette supplémentaires « par mesure de sécurité ». Cette tendance à acheter davantage de produits de base en ce moment, les chaînes de supermarchés l’ont remarquée. Chez Winner’s, on rassure : « Nous dépendons principalement des importateurs/distributeurs et de la production locale. Nous avons remarqué une augmentation récente des ventes de certains produits de base. À ce jour, nos fournisseurs n’ont donné aucun avertissement de rupture de stock. Nos équipes font de leur mieux pour assurer des niveaux de stock optimaux dans tous nos points de vente afin de satisfaire nos clients. »