(Photo by Kenzo TRIBOUILLARD / AFP)

Un système d’alerte sur l’évolution de la pandémie de nouveau coronavirus va être mis en place au Royaume-Uni, a annoncé le ministre des Communautés dimanche, quelques heures avant un discours du Premier ministre Boris Johnson sur un déconfinement qui s’annonce limité.

Tandis que les autorités ont répété depuis des semaines aux Britanniques de « rester chez eux », le message va désormais être de « rester vigilant », alors que le pays déplore plus de 31.000 morts liés à la pandémie.

« Nous devons rester autant que possible à la maison, mais lorsque nous allons travailler et vaquer à nos occupations, nous devons rester vigilants », a déclaré le ministre chargé des Communautés, Robert Jenrick, sur Sky News.

Un système d’alerte, sur le modèle de ce qui existe pour la menace terroriste va être mis en place pour informer les Britanniques du niveau de danger de la pandémie.

« Pour le moment, nous pensons que le pays se trouve à quatre sur une échelle de cinq, cinq étant le (niveau le) plus préoccupant et nous voulons le ramener aussi rapidement que possible à trois », a décrit le ministre. « Et à chaque étape, nous serons en mesure d’ouvrir et de redémarrer davantage d’aspects de l’économie et de nos vies », a-t-il expliqué.

Le ministre a expliqué qu’un centre de biosécurité compilera les données et surveillera les progrès contre le virus ce qui déterminera la réponse du gouvernement. Des mesures spécifiques pourront être mises en places dans certaines parties du pays, selon l’évolution de la pandémie.

Boris Johnson doit dévoiler à 18H00 GMT sa stratégie pour assouplir le confinement, décrété le 23 mars, mais il compte agir avec un « maximum de précaution ».

Le gouvernement envisage également d’obliger les voyageurs arrivant au Royaume-Uni d’observer une période de quarantaine de quatorze jours, ce qui inquiète le secteur aérien, déjà très déstabilisé par la pandémie.

Les mesures qu’annoncera dimanche Boris Johnson concerneront l’Angleterre uniquement, chacune des quatre nations constitutives du Royaume-Uni déterminant de manière autonome son plan en matière de confinement.

M. Jenrick a toutefois déclaré qu’une approche commune était « la forte préférence » du gouvernement.

Le Pays de Galles a annoncé vendredi de modestes assouplissements au dispositif de confinement. Les Gallois pourront sortir faire de l’exercice plus d’une fois par jour, sans trop s’éloigner de leur foyer. Les magasins de jardinage pourront rouvrir et bientôt les bibliothèques.