Jean-Naël Ravinah, ici coaché par Jean-Claude Spéville, viendra parfaire sa préparation à Maurice

Tout porte à croire que Jean-Naël Ravinah sera en action lors de la Coupe du Monde de kick-boxing prévue en Turquie du 4 au 7 avril. Pressenti pour participer aux championnats du monde juniors prévus l’année prochaine, le jeune tireur de Rodrigues aura ainsi l’occasion de côtoyer le haut niveau. Auparavant, il tentera de confirmer son potentiel au cours des championnats nationaux low-kick qui se dérouleront à Grand-Baie le 23 février. Son adversaire pourrait être William Bouton.

La venue du prometteur Jean-Naël Ravinah à Maurice fait suite au déplacement de l’entraîneur national, Judex Jeannot, et du secrétaire de la fédération, Sanju Bhikoo, à Rodrigues de vendredi à dimanche dernier. Ils ont ainsi pu voir le tireur à l’entraînement au gymnase de Malabar et ont rencontré sa mère pour son approbation. « Il s’agira de lui trouver un logement à Maurice et il repartira à Rodrigues après la Coupe du Monde. C’est sûr que ce tireur possède un potentiel fou et des qualités exceptionnelles. Il faut désormais qu’il soit bien encadré et fasse montre de sérieux et d’envie de progresser davantage », fait ressortir Judex Jeannot.

D’ailleurs, ce dernier s’est dit surpris que le tireur accusait un excédent de plus de six kilos lors de la pesée, alors qu’il avait concouru chez les -54 kg lors des interrégions tenues en novembre dernier. Qui plus est, il se trouvait à Maurice le mois dernier, mais n’a pas donné signe de vie aux séances d’entraînement tenues au JJJ Gymnasium à Roches Brunes. D’où la volonté des encadreurs locaux de lui faire prendre conscience de son potentiel et de lui inculquer le sens de la discipline, de l’envie de bien faire et d’avoir un moral à toute épreuve. Autant de qualités qui lui permettront d’évoluer avec plus de sérénité dans la cour des grands.

Ce déplacement à Rodrigues aura également permis aux deux dirigeants mauriciens de rencontrer Rose de Lima Édouard, commissaire aux sports, et de constater les conditions d’entraînement à Malabar. « Une hausse du budget accordé au kick-boxing, le don d’équipements et le soutien à Jean-Naêl Ravinah ont été autant de sujets abordés. La commissaire attend maintenant un dossier du comité régional », souligne Judex Jeannot.

Même si ce dernier se dit élogieux du travail abattu par l’entraîneur régional, Jean-Claude Spéville, il ne peut passer sous silence les conditions dans lesquelles les tireurs s’entraînent. « Une vingtaine étaient présents au stage et nous avons constaté beaucoup de déchets. De plus, les équipements n’étaient pas de qualité, alors que les dortoirs et les toilettes sont dans un état déplorable. C’était un peu du n’importe quoi. »

Un apport plus subséquent de la Commission des Sports est donc attendu, alors qu’un programme d’entraînement a été remis à Jean-Claude Spéville et son équipe. Ce dernier sera à Maurice le mois prochain dans le cadre des championnats nationaux low-kick en compagnie d’un autre tireur, à savoir Alexandre Spéville.