La magistrate Wendy Rangan, siégeant en Cour intermédiaire, a trouvé Brijal Ghunowa coupable de trafic de drogue. Le jour de son interpellation, il avait sur lui un sac en plastique contenant du cannabis d’une valeur marchande de Rs 225 000. L’accusé a plaidé non-coupable lors du procès.
Le 15 mars 2012, l’officier Gungadeen et un collègue étaient à Petite-Retraite dans le cadre d’une opération de surveillance d’un présumé trafiquant de drogue, Brijal Ghunowa. Ils étaient planqués derrière un arrêt d’autobus et attendaient que le suspect distribue la drogue en sa possession pour l’appréhender.
Après une bonne quinzaine de minutes, Brijal Ghunowa qui tenait un sac plastique dans ses mains, a décidé de s’en aller. C’est à ce moment que les policiers l’ont appréhendé. L’officier Gungadeen lui a expliqué ses droits. Le prévenu a déclaré qu’une personne devait venir récupérer la drogue. Brijal Ghunowa a été confié à l’ADSU et le contenu du sac a été examiné.
Dans sa déposition à la police, Brijal Ghunowa a reconnu qu’il avait en sa possession du gandia qu’il s’était procuré la veille à Rivière-du-Rempart auprès d’un individu qu’il avait rencontré à deux reprises dans l’année. Il lui aurait remis pour Rs 6 000 pour la drogue. Brijal Ghunowa a aussi déclaré que cet homme lui aurait dit qu’il s’agissait de drogue volée. Cependant, l’accusé a nié avoir attendu à Petite-Retraite en vue de vendre le cannabis et d’avoir répondu à la police après son interpellation. Il a aussi déclaré que la drogue ne pouvait être estimée à Rs 225 000 puisqu’il l’avait payée à Rs 6 000.
Selon le Privy Council, un prévenu se rend coupable de possession de drogue quand il connaît le contenu du paquet qu’il a en sa possession et dont il a l’entière responsabilité.
Dans son jugement, la magistrate Wendy Rangan retient que la déposition de l’officier Gungadeen montre que l’accusé s’était engagé dans un trafic de drogue. La magistrate n’a pas remis en question celle de l’officier Provence qui a estimé la valeur des 480,1 g de cannabis à Rs 225 000.
La sentence sera prononcée prochainement.