• Lady Sushil Recreation Centre de Pointe-aux-Piments transformé en unité de quarantaine

Avec les mesures annoncées par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, après la cellule de crise de lundi, le ministère de la Santé est engagé dans une course contre la montre pour identifier de potentiels centres de quarantaine.

En effet, tous les ressortissants mauriciens ou autres résidents, débarquant d’Europe au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport à partir de minuit mercredi, devront impérativement passer 14 jours en quarantaine dans le cadre des mesures préventives contre la propagation du Covid-19.

De ce fait, des pressions énormes sont exercées sur le ministère de la Santé devant trouver de nouvelles options pour héberger ces Mauriciens. La cellule de crise a passé en revue les potentiels centres à être convertis au fur et à mesure que les passagers à la quarantaine débarqueront à Plaisance.

Entre-temps, le Lady Sushil Recreation Centre, destiné à accueillir des personnes âgées, à Pointe-aux-Piments, pour des séjours, a été transformé depuis lundi en un centre de quarantaine pour accueillir des cas suspects du coronavirus. Hier, il avait accueilli une vingtaine de passagers, soit tous des Mauriciens. Ce centre peut accueillir une centaine de personnes.

Lundi, malgré un temps pas très clément, les occupants ont préféré prendre le dîner sous un kiosque situé dans l’enceinte de ce centre récréatif, où l’accès est interdit aux personnes non autorisées.

L’équipe de sécurité assure une surveillance 24h sur 24h aux résidents grâce aux nombreuses caméras de surveillance dont dispose le centre, généralement très prisé par les habitants du coin. Baptisé Lady Sushil Recreation Centre, c’est le deuxième centre de quarantaine qui s’est installé dans le nord, après Anse La Raie.

À ce jour, 413 personnes ont fait l’objet d’une veille sanitaire depuis le début de la propagation de l’épidémie du coronavirus. Environ 43 personnes se trouvaient hier soir au centre de quarantaine d’Anse La Raie, 35 au New Souillac Hospital, 32 à Pointe-Jérome, 25 à Quatre-Soeurs et 51 à Belle-Mare.