Le président du conseil du village de Crève-Cœur, Premnath Seewoo, déplore l’absence totale des députés et des Parliamentary Private Secretaries (PPS) dans son village.Il souligne le manque de communication qui prévaut entre les députés du village et le conseil.

Premnath Seewoo parle de nombreux problèmes que rencontrent le village de Crève Coeur alors qu’aucune action est prise du coté des députés. Le président du conseil ne comprend pas pourquoi le village ne pourrait pas jouir « des fruits du développement du pays » alors que les habitants de Crève-Cœur « paient également la taxe directement ou indirectement »

En outre, sur le plan environnemental, Crève-Cœur étant une région montagneuse, les routes cèdent après les grosses pluies et les eaux entraînent la boue dans de nombreuses maisons. Premnath Seewoo invite le ministère de l’Environnement à venir faire un constat des lieux « pour vérifier si les vieilles canalisations construites il y a 50 à 60 ans sont toujours appropriées » pour notre époque.