Place au Grand Prix Terra aujourd’hui, dans le Nord de l’île, qui fera office de deuxième manche du Challenge des Quatre Vents. Pour rappel, le Grand Prix Alteo, qui devait initialement avoir lieu le 6 mai dernier, avait été reporté en raison de fortes averses qui s’étaient abattues sur l’Est de l’île. Le sociétaire du Faucon Flacq SC-KFC, Grégory Lagane, sera selon toute vraisemblance le grand absent de cette étape, lui qui n’a pu s’entraîner depuis le début de la semaine, victime d’un déplacement du bassin. Même si le vainqueur de la première manche (Grand Prix de Medine) se sent mieux, l’on se demande si son club le laissera courir, d’autant que le kinésithérapeute l’a prescrit une semaine de repos.
Quoi qu’il en soit, les prétendants à la victoire n’y manqueront pas. Ses propres coéquipiers sont éblouissants depuis le début de la saison et il se pourrait bien que Philippe Colin pointe le bout de son nez. Ce dernier, qui prendra sa retraite en fin de saison, veut terminer en beauté. Et force est de constater qu’il sort d’un week-end à succès, lui qui s’est distingué en remportant deux victoires en deux courses. Il ne vise ni plus ni moins qu’un sixième succès de rang cette saison, étant l’homme le plus en forme du peloton actuellement. Sans oublier les jeunes loups de la formation de l’Est qui ont faim de victoires et qui voudront certainement pointer le bout de leurs nez.
On pense notamment à Jeanlito André, Adriano Azor et Dylan Redy, qui sont bien capables de faire la différence. Attention également au vétéran Steward Pharmasse, qui n’a pas encore décroché sa première victoire depuis le coup d’envoi de la saison. Il pourrait ainsi mettre tout le monde d’accord. L’inusable Yannick Lincoln, seul coureur encore capable de stopper l’hégémonie flacquoise, reste à surveiller. Il ne faut pas oublier que le chef de file du Moka Rangers SC-ENL a fait preuve de beaucoup de combativité dimanche dernier lors du Grand Prix ENL, s’inclinant de peu lors du sprint final.
Les difficultés du circuit sont une montée à Poudre d’Or et le faux plat montant jusqu’aux feux de Piton. Les coureurs devront rester vigilants pour ne pas se faire piéger. Le spectacle sera très certainement au rendez-vous. L’on devra s’attendre à une bataille épique pour prendre les commandes.