Le leader de l’opposition, Arvin Boolell, les leaders du MMM et du PMSD se sont réunis ce vendredi 24 avril afin de discuter de trois sujets : le confinement et le déconfinement, la reprise du parlement et la situation chez Air Mauritius.

Au Hennessy Park Hotel, Ébène, en fin de matinée, Arvin Boolell a affirmé qu’il y a eu une bonne entente entre les trois leaders concernant les sujets abordés.

« Nous souhaitons que le gouvernement explique sa politique de déconfinement ainsi que les précautions qui devront être prises. Aucune décision ne devrait être retenue à la légère mais devrait être basée sur des données scientifiques », a soutenu Arvin Boolell sur la stratégie du gouvernement sur le déconfinement.

Le leader de l’opposition est d’avis que la reprise des activités économiques est tout aussi importante que la protection de tous les Mauriciens, « la plus grande richesse de notre pays ».

En ce qui concerne le parlement, Arvin Boolell a souhaité que les travaux reprennent le plus tôt possible. Les trois leaders s’attendent à une explication du Premier ministre à cet effet.

De plus, ils sont d’avis que la compagnie d’aviation nationale nécessite une restructuration qui protège les intérêts des employés, mais également un engagement formel que la politique restera loin de la gestion d’Air Mauritius. « Il faut placer les personnes les plus compétentes pour diriger les institutions », a-t-il ajouté.

Pour rappel, le conseil d’administration d’Air Mauritius a annoncé avoir placé la compagnie sous administration volontaire le mercredi 22 avril.