Cet après-midi, mardi 26 mars, peu avant que le cortège funèbre ne se rende à l’église, les proches, les voisins et amis de la famille se sont réunis en grand nombre pour rendre un dernier hommage à la petite Marie-Cléa, au domicile de ses parents, à Vieux-Grand-Port.

Le convoi mortuaire est sorti du domicile des Papillon pour se rendre à l’église de la localité pour la cérémonie religieuse pour ensuite se diriger au cimetière de Mahébourg.

C’est la mère des siamoises, Marie-Hélène, qui a accompagné la dépouille de la petite Marie-Cléa à Maurice. Elle a pris l’avion lundi à 4h (heure de Maurice) de Bangalore. Marie-Hélène et Marie-Cléa sont arrivées à Maurice à la mi-journée.

« Des proches nous ont rejoints pour nous aider dans les préparatifs. Nous avons nettoyé la maison et tout organisé pour les funérailles. Il pleut à Vieux-Grand-Port. Donc, nous avons dû ériger une tente pour accueillir les proches. Il ne reste plus que quelques heures avant qu’elles n’arrivent », nous a confié Marie-Claire, la grand-mère de Marie-Cléa.

Marie-Hélène restera quelques jours auprès de ses parents et ses enfants avant de reprendre l’avion pour Bangalore.

Pour ce qui est de Marie-Cléanne, a-t-on appris, elle se remet rapidement de son intervention. « Marie-Cléanne va bien. Je suis resté auprès d’elle pendant que mon épouse est à Maurice pour les funérailles de Marie-Cléa. Selon son médecin traitant, elle se remet très rapidement de la chirurgie. Jusqu’ici, tout va bien. Son corps répond favorablement au changement », a confié Ian Papillon.