Huit jours après la proclamation des résultats des élections générales avec la victoire de l’Alliance Lepep, le nouveau gouvernement dirigé par sir Anerood Jugnauth entre effectivement en fonctions cet après-midi. Les 24 ministres ont prêté serment cet après-midi devant le président de la République, Kailash Purryag, lors de la Swearing-in ceremony à la State House et s’apprêtent à participer, dès demain à 11 heures, à leurs premières délibérations du conseil des ministres. Dans l’immédiat, c’est davantage le volet de l’intendance qui retient l’attention même si très vite les dossiers prioritaires au niveau de chaque ministère remonteront à la surface.
Lundi, les 69 parlementaires élus ou désignés par la Commission électorale en tant que Best Losers participeront à la cérémonie de prestation de serment à l’Assemblée nationale et éliront le 11e Speaker de l’Assemblée nationale depuis la présidence des débats au Conseil législatif assurée par sir Robert Stanley en 1959 avant de passer la main à sir Harilal Vaghjee en 1960.
Avec la désignation des membres du nouveau gouvernement en début de semaine, la priorité avant cet après-midi était l’aménagement et l’attribution des bureaux ministériels de même que le personnel administratif au niveau du secrétaire permanent ou encore de Senior Chief Executive. Dès demain, le mot d’ordre dans tous les ministères demeure « Back to business » même si c’est un vendredi.
Le ministre des Finances et du Développement économique et véritable homme fort du gouvernement Jugnauth, Vishnu Lutchmeenaraidoo, s’est déjà attelé à la tâche. Après l’annonce d’hier au sujet de la révision à la hausse des pensions au Sun Trust, il animera un nouveau point de presse demain après-midi à 15 heures. Il précisera la position du gouvernement au sujet de la compensation salariale, dont le quantum de Rs 400 à Rs 800 avait été décidé par le précédent gouvernement de Navin Ramgoolam.
Pour ce qui est de la répartition des bureaux, dans la matinée, il était question que ceux à l’hôtel du gouvernement, situés au même niveau que l’accès officiel à l’Assemblée nationale et occupés par le précédent Deputy Prime Minister et ministre des Services publics, Rashid Beebeejaun, seraient attribués à Xavier-Luc Duval, devenu DPM et ministre du Tourisme et des Communications extérieures. Il faut savoir qu’une partie du personnel de ce ministère continuera à être logée dans l’immeuble d’Air Mauritius.
Avant de se rendre à la State House en début d’après-midi, le leader du PMSD a donné rendez-vous à ses nouveaux ministres et à ses partisans sur la tombe de sir Gaëtan Duval au cimetière St-Jean. « Nous avons tenu à rendre hommage au leader du PMSD et au grand tribun qu’a été sir Gaëtan Duval. Nous sommes heureux que grâce au leadership éclairé du leader actuel du PMSD nous avons réussi à garder vivante la mémoire de sir Gaëtan Duval », a déclaré Mamade Kodabaccus.
Hommage à SGD
Le bureau politique du PMSD a approuvé hier l’entrée du PMSD dans le gouvernement. Ce parti disposera désormais de cinq ministères dont les portefeuilles seront détenus par quatre ministres. Ainsi Xavier-Luc Duval occupera en plus de ses responsabilités de Premier ministre adjoint du ministère du Tourisme et celui des Communications extérieures. Aurore Perraud occupera les fonctions de ministre de l’Égalité des genres, du Développement de l’enfant et du Bien-être de la famille. Dan Baboo sera ministre des Arts et de la Culture alors qu’Alain Wong sera ministre de la Fonction publique.
Par ailleurs, Xavier-Luc Duval a insisté sur l’importance d’un code de conduite dans le cadre du travail ministériel. « Jusqu’ici personne ne peut accuser un membre du PMSD de corruption », a soutenu Mamade Kodabaccus. « Nous avons donc insisté pour que les règles de bonne gouvernance soient appliquées au niveau de tous les ministères ». XLD a aussi observé que le transfugisme ne sera pas toléré. Il a également insisté sur la qualité et la rigueur dans l’exécution du travail et la méritocratie dans le recrutement du personnel nécessaire dans les différentes organisations sous le contrôle du PMSD. De son côté, le ministre des Finances et du Développement économique, Vishnu Lutchmeenaraidoo, devra s’installer dans les locaux traditionnellement occupés par ce même ministère au rez-de-chaussée de l’ancienne aile de l’hôtel du gouvernement. Toutefois, il devra se retrouver dans des bureaux complètement rénovés avec le secrétaire financier, Dev Manraj, presque à ses côtés.
Pour sa part, le vice-Premier ministre et ministre du Logement et des Terres, Showkutally Soodhun, devrait se retrouver loin de la capitale car le QG de ce ministère est situé à la CyberCity à Ébène. Mais comme pour son prédécesseur, il pourrait bénéficier d’un pied à terre dans la capitale, notamment pour les jours de séance de l’Assemblée nationale. L’autre vice-Premier ministre et ministre des Services publics et leader du Muvman Liberater, Ivan Collendavelloo, attendait dans la matinée de prendre connaissance des bureaux qui lui seront alloués par l’Establishment. La difficulté est que les bureaux de l’ancien détenteur du portefeuille des Services publics ont été alloués à Xavier-Luc Duval.
Suspense pour le calendrier
Pour les ministres, officiellement aucune grosse difficulté avec les nouveaux occupant les bureaux des anciens alors que le sort a voulu que l’ancien commissaire de police Raj Dayal, devenu ministre de l’Environnement, occupera au Ken Lee Building des bureaux surplombant les Line Barracks Grounds, lui rappelant le temps de son passage à la tête de la force policière.
D’ici cet après-midi, cette première étape de l’installation du gouvernement devra être bouclée de même que l’encadrement administratif avec un premier briefing entre les nouveaux ministres et leurs plus proches collaborateurs avant le coup d’envoi de la réunion du conseil des ministres de demain matin. L’agenda de cette réunion comprendra l’adoption de l’Order Paper pour la séance parlementaire de lundi prochain. La prestation de serment des membres de l’Assemblée nationale et l’élection du Speaker et du Deputy Speaker sont prévues pour cette séance de lundi. En principe, la candidate battue de l’Alliance Lepep à Savanne/Rivière-Noire (N° 14), Maya Hanoomanjee, devrait devenir la première Madam Speaker de l’Histoire de l’Assemblée nationale. Elle pourrait avoir pour adjoint Adrien Duval du PMSD à moins que d’ici là, les données n’aient changé. D’autre part, le député Mahen Jhugroo a été désigné en tant que Chief Whip de la majorité alors que Rajesh Bhagwan sera reconduit probablement en tant que Whip de l’opposition.
Le suspense est de mise quant au calendrier des travaux parlementaires après la prestation de serment. Une nouvelle séance pourrait être convoquée avant la fin de cette année en vue de faire adopter The Additional Remuneration Bill, donnant force de loi à la compensation salariale payable à partir de janvier prochain. Des précisions sont attendues à cet effet cet après-midi avec la déclaration du Grand Argentier au Lunch Room de l’Assemblée nationale. Après cette étape, l’Assemblée nationale sera probablement ajournée jusqu’à la troisième semaine de janvier 2015 pour l’ouverture solennelle de cette nouvelle session et la lecture du Discours Programme par le président de la République, Kailash Purryag. Entre-temps, les dix Parliamentary Private Secretaries devront être nommés pour compléter l’exercice du démarrage du gouvernement Jugnauth…