Le président du Parti travailliste Patrick Assirvaden a fait servir une mise en demeure à Showkutally Soodhun dans laquelle il menace son homologue du MSM de lui réclamer des dommages de Rs 10 millions en Cour. Il estime avoir été diffamé par des propos tenus par M. Soodhun sur les ondes d’une radio.
Dans la mise en demeure, rédigée par Me Pazhany Rangasamy, avoué, le plaignant rappelle que Showkutally Soodhun avait accordé une interview à Radio Plus, lors de son émission Le Grand Journal du 18 octobre dernier. Dans ses déclarations, l’ancien ministre du Commerce a allégué que M. Assirvaden aurait eu un passé entaché de corruption en tant que président du CEB, poste qu’il avait occupé de 2005 à mai 2010.
Patrick Assirvaden a retenu les services de Mes Khushal Lobine et Assad Peeroo.