L’état de santé de l’évêque de Port-Louis, Maurice Piat, continue à susciter des inquiétudes. Dans un premier temps, il a dû abandonner l’idée de participer au Synode sur le thème de la famille, organisé par le pape François au Vatican ces jours-ci, pour se permettre quelques jours de repos après une récente alerte cardiaque. Depuis le début de ce mois, il est en Angleterre pour se reposer, laissant le vicaire général, le Père Maurice Labour, vaquer aux affaires courantes du diocèse et Mgr Harel participant aux délibérations synodales.
À la mi-journée, l’évêché de Port-Louis a confirmé que Mgr Piat doit subir un pontage coronarien d’urgence à Londres, mercredi prochain. Lors des différentes messes dans les paroisses à Maurice et à Rodrigues aujourd’hui et également durant le week-end, les fidèles ont été informés des derniers détails de l’état de santé de l’évêque et ont été invités à avoir une attention particulière à son égard dans leurs prières.
Le communiqué de l’évêché souligne qu’« au début du mois d’octobre, Mgr Piat est allé en Angleterre pour un temps de repos en famille. Il devait aussi se rendre en France pour différentes visites pastorales, notamment au Séminaire de Nantes. Mais se sentant toujours fatigué, Mgr Piat a dû faire une visite médicale en Angleterre. Suite à des examens médicaux, les médecins l’ont informé que son état de santé nécessitait un by-pass. Mgr Piat subira donc une intervention chirurgicale à Londres mercredi prochain. »
Après cette intervention cardiaque délicate, Mgr Piat devra prendre un mois de repos, avec interdiction de prendre l’avion sur ordre strict de ses médecins. Les visites pastorales au programme de Mgr Piat ont été annulées et il ne devrait rentrer à Maurice que vers la fin du mois prochain.