La dernière fois que Joachim Giuseppe Paumero a été aperçu remonte à 4h30, le samedi 16 juillet, près d’une boutique située à quelques mètres de l’usine sucrière de Médine. Il n’a plus donné signe de vie depuis. Ses proches ont rapporté sa disparition au poste de police de Bambous aux alentours de 11 h, le même jour, et une enquête a été ouverte. Le disparu étant injoignable sur son cellulaire depuis, les enquêteurs attendent un Judge’s Order afin de retracer ses derniers appels téléphoniques.
Joachim Giuseppe Paumero, un militaire français de 26 ans en vacances à Maurice, est porté manquant depuis plus d’une semaine. A Maurice depuis le 6 juillet, il logeait chez sa mère, à Albion. Le vendredi 15 juillet, vers 23h30, après que deux de ses amis sont venus dîner chez cette dernière, les trois jeunes avaient pris un taxi pour se rendre au Lakaz Pub, à Cascavelle. Joachim Paumero y avait été rejoint vers 1h30 par sa jeune soeur, Maureen, qui était également accompagnée de deux amis. Cette dernière avait déclaré aux enquêteurs avoir vu son frère se faire expulser de la boîte par un videur vers 2 h pour des raisons qu’elle ignore.  D’après elle, même s’il avait bu, le jeune homme ne semblait pas agressif ou ivre, mais étrangement nerveux. Elle lui avait alors dit que le taxi viendrait les récupérer, mais lorsque celui-ci est arrivé, vers 4h15, le jeune homme avait disparu et ne répondait plus au téléphone. En taxi, en route pour chez elles, ils ont aperçu Joachim Paumero qui marchait. Il était arrivé à proximité d’une boutique située à quelques mètres de l’usine sucrière de Médine. Les deux femmes auraient alors tenté de le convaincre d’entrer dans le véhicule, mais en vain, et sont donc rentrées à la maison.
Durant la matinée du samedi 16 juillet, voyant que le jeune homme n’était pas rentré, ses proches devaient alors alerter le personnel du poste de police de Bambous. Ces derniers ont alors effectué des recherches avec l’aide de la Police Dog et du personnel de la Special Support Unit. Les recherches n’ont, pour l’heure, rien donné. Selon une source, des amis du jeune homme entreprennent également des recherches de leur côté. Jeudi, équipés de drones, ils se sont rendus à l’endroit où le militaire français avait été aperçu pour la dernière fois, mais là non plus, aucune trace du jeune homme. Ce dernier étant injoignable sur son cellulaire, les enquêteurs comptent obtenir un Judge’s Order afin de retracer les derniers appels qu’il a effectués.
Joachim Paumero mesure 1m75, a les cheveux bruns et courts, les yeux marron et est de corpulence moyenne. Le jour de sa disparition, il portait un t-shirt bleu et des jeans bleus, a rapporté sa mère. Toute information disponible à son sujet doit être communiquée à la police sur le 999, le 148, le 208 0035/5 ou au poste le plus proche.