Photo d'illustration

Les électeurs aveugles pourront voter le 7 novembre. C’est l’assurance donnée par la Commission électorale à la Global Rainbow Foundation, qui défend les intérêts des personnes inaptes. Selon l’article 85 de la Representation of People Act, un électeur inapte doit présenter sa carte d’identité nationale et demandé l’autorisation au Presiding Officer d’être accompagné par une personne autorisée lors de l’exercice de vote.

Il peut être assisté par son père, sa mère, son frère, sa soeur, son époux, son fils ou sa fille dans l’isoloir. Quant à l’accompagnateur, ce dernier ne doit pas être un agent, un activiste, un Electoral Agent ou un Polling Agent.

En sus de cela, l’accompagnateur ne doit pas aider plus d’une personne inapte à la fois. Ainsi, toute personne qui souhaite agir en tant qu’accompagnateur doit signer un formulaire en présence du Presiding Officer. Lorsqu’un électeur n’est pas assisté par un accompagnateur, ce dernier peut être assisté par un Poll Clerk. Toute personne qui enfreint l’article 85 de la Representation of People Act est passible d’une amende de Rs 1 000 et d’une peine d’emprisonnement ne dépassant pas deux ans.

En vue de faciliter la tâche aux électeurs inaptes, des “Special Needs Voting Rooms” seront aménagées dans chaque circonscription. Ces salles sont équipées de chaises roulantes. Les handicapés, les femmes enceintes et les vieilles personnes sont en droit d’utiliser les chaises roulantes qui seront mises à leur disposition.

Le fondateur de la Global Rainbow Rainbow Foundation, Armoogum Parsuramen, qui défend les intérêts des handicapés, a eu tout récemment une rencontre avec le commissaire électoral, Irfan Rahman, en présence de la jeune chanteuse, Jane Constance, pour connaître les dispositions prises pour permettre aux nonvoyants de voter.

Dans une déclaration au Mauricien, vendredi, Armoogum Parsuramen, a affirmé qu’il a demandé au commissaire électoral de publier un “brief” en braille sur la façon dont les non-voyants peuvent voter. « D’après mes renseignements, ils sont environ 8 000 à 10 000 non voyants qui sont éligibles à voter lors de cette joute électorale », a-t-il souligné.