Aujourd’hui, cela fait un an jour pour jour que deux membres de la SMF, Louis Sylvestre Nanon, 22 ans, et Nitish Kumar Binda, 23 ans, ont péri noyés à Sept-Cascades lors d’un exercice pour intégrer le corps d’élite du Groupement d’Intervention de la Police Mauricienne. Les conclusions du Central CID sur cette enquête, qui a vu le lieutenant Atmanand Sookur être inculpé provisoirement, sont désormais en possession de l’Office of the Director of Public Prosecutions.
Ainsi, le DPP devra se prononcer sur les recommandations de la police après avoir étudié les tenants et aboutissants de cette séance d’entraînement qui a tourné au drame. Les recrues avaient trouvé la mort dans le bassin de 55 mètres, au pied de la quatrième chute des Sept-Cascades le samedi 29 septembre 2012 lors d’un entraînement pour commando. Après une série d’exercices éprouvants, le lieutenant Atmanand Sookur devait leur ordonner de se jeter dans le bassin en vue d’aller toucher l’autre rivage à la nage et de retourner. Mais très vite ,le drame devait se jouer et les tentatives de sauvetage furent vaines.
Dans un premier temps, les autres membres du groupe participant à cette séance d’entraînement ont tenté de faire croire, sur instructions du lieutenant Atmanand Sookur, qu’une chute accidentelle était à l’origine de ce double drame. Mais le scénario de la glissade accidentelle du Private 3692 Louis Sylvestre Nanon dans le bassin et la mort héroïque de son collègue, le Private 2919 Nitish Kumar Binda, en voulant porter secours au premier nommé a été déjoué.