Le Malgache Walerice Lehilahitsara, 32 ans, interpellé le 24 février 2013 à sa descente d’avion en provenance de Madagascar avec 152 g d’héroïne, a comparu aux Assises ce matin. Le passeur malgache a plaidé coupable de la charge d’importation et de trafic de drogue. Il est défendu par Me Yahya Nazroo. Son procès a été fixé pour être entendu du 16 au 20 mars 2015.
Les hommes de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) de Plaine-Verte et de l’aéroport de Plaisance, menés par les inspecteurs Rujub et Valaydon, avaient procédé à l’arrestation du Malgache à sa descente d’avion le 24 février 2013, et ce dans le cadre de la lutte contre le trafic d’héroïne entre Madagascar et Maurice. Une certaine quantité d’héroïne, d’une valeur marchande estimée à Rs 2,5 millions, avait alors été saisie. Le passeur, un ressortissant malgache, avait été appréhendé et placé en détention. Une enquête avait été initiée en vue de retracer les contacts pour la livraison de drogue. Me Nazroo, avocat de la défense, a fait une demande auprès du Parquet pour que la charge de trafiquant qui pèse sur lui soit rayée. Le Parquet fera connaître sa décision plus tard. Quant au procès, il sera entendu l’année prochain.
Les faits remontent à février 2013. Agissant sur la base d’informations recueillies sur le terrain, des officiers de l’ADSU de Plaine-Verte s’étaient rendus à l’aeroport SSR à l’arrivée du vol d’Air Mauritius MK 289, en provenance de Madagascar. L’opération s’était déroulée alors que le suspect allait quitter la zone réservée au contrôle douanier. Au vu des informations à leur disposition, les membres de l’ADSU ont alors fouillé les valises de Walerice Lehilahitsara, 32 ans, électricien de son état et habitant Antananarivo. Au cours de cet exercice, le poids anormalement élevé d’une paire de chaussures de sport usées avait éveillé les soupçons des policiers. Et en examinant de plus près celles-ci, ils se sont rendu compte qu’elles avaient été trafiquées. Les membres de l’ADSU de Plaine-Verte ont alors découvert 152 g d’héroïne dans deux colis en plastique cachés dans les semelles.