Image d'illustration

Lors de son allocution à l’Assemblée nationale ce lundi 24 juin, faisant état du « plus gros challenge » de son ministère, le ministre de l’Énergie et des Services publics, Ivan Collendavelloo, a informé la chambre que 245 279 sur les 350 000 abonnés de la CWA bénéficient d’une fourniture d’eau vingt-quatre heures sur vingt-quatre.

Citant les différentes régions où les abonnés bénéficient désormais d’une fourniture d’eau beaucoup plus régulière et dans certains endroits, presque sans arrêt, le ministre a évoqué l’installation et la mise en opération de stations de pompages et de remplacements de tuyaux.

Ivan Collendavelloo a énuméré certaines heures de distribution pour certaines régions commençant par Surinam qui est pourvue en eau en 24/7. St-Félix, Riambel, Chamouny, Chemin Grenier et les régions avoisinantes où il indique que la pression d’eau a augmenté, sont-elles approvisionnés vingt-deux heures par jour.

Parmi les autres horaires cités, se trouve aussi 12 h à Sottise, Pereybère et Cap Malheureux, 24/7 pour Gran-Baie, Choisy et Pointe aux Canonniers, 24 h pour Saint-Pierre, L’Avenir, L’Agrement, Petit Verger, Gentilly et Helvetia. 24/7 pour Bel-Air, Trou d’Eau Douce et les régions avoisinantes.

Citant Port-Louis, il interroge sur d’éventuelles complaintes à la radio concernant la fourniture d’eau au sujet de cette région, car il évoque 24/7 maintenant. À l’est, dans la région de Port-Louis / Moka, 90% des abonnés bénéficient de 12 à 24 h d’eau par jour.

Selon le ministre, « la seule région où nous n’avons pas l’eau 24/7 est ma constitution (Stanley et Rose-Hill au N°19) et celle du n°20 ». Cependant, il affirme que cela changera dès que le Bagatelle Water Treatment Plant débutera ses opérations.

Il conclut ses énumérations en indiquant que seulement 0.5% des abonnés de la CWA reçoivent moins de 8 heures d’eau par jour.