Les semaines se suivent et se ressemblent pour l’écurie Foo Kune. Samedi dernier, elle a engrangé sa vingt-sixième réussite de la saison avec Carcasonne qui n’a pas fait dans la dentelle dans The Emtel Data Centre Cup. Ce cheval s’est imposé sans forcer son talent et s’est offert sa septième réussite depuis qu’il est en compétition au Champ de Mars.
A une course près d’une full card, Robbie Burke était, avec Cédric Segéon et Gavin Lerena, le jockey à suivre samedi dernier. Même si à la fin de la journée il se retrouva avec une seule victoire dans son escarcelle, la satisfaction pouvait se lire sur son visage lorsque nous sommes allés à sa rencontre. « For sure it could have been better but to have a winner is better than to have none. I’m very delighted with Carcassonne’s performance. It was a terrific win from him and I think he still have some more under the belt », devait lancer le double jockey champion.
Passé à l’écurie Foo Kune depuis sa course de rentrée qui remonte à la dixième journée, Carcassonne a démontré qu’il n’a rien perdu de ses qualités. Si à sa sortie précédente il s’est contenté de l’essentiel, le protégé du couple Ramlochun a littéralement écoeuré ses adversaires samedi dernier au grand bonheur de son entourage. A raison d’un seul coup de bâton, il est venu régler, avec une facilité déconcertante, Don’t Say Don’t sur lequel Cédric Ségéon a tout tenté en prenant le first run peu après la route. « I rode him with a lot of confidence the last day. There was a lot of speed in that race with the horse in front going quite quick. His work has been good after that race. I was a little bit concerned as it was a small field and there could have been a lack of pace. I thus ran him a little bit closer. Everything went perfectly well for us and turning home I was very confident. I’m delighted with the way he responded », a déclaré Robbie Burke qui pouvait à peine dissimuler sa satisfaction.
Bud Gujadhur n’a pas caché qu’il appréhendait lui aussi un manque de rythme dans la course. « C’est la raison pour laquelle on a décidé de le courir plus proche du pas. Mais en regardant de plus près le temps fractionné, on constate qu’il y avait du train. Robbie a jugé le pas à la perfection et notre représentant a bien conclu pour remporter une belle victoire », a trouvé l’entraîneur.
La récolte aurait sans doute été plus fructueuse pour l’écurie Foo Kune et son jockey mais The Last Samurai trouva en Iwayini un os dur à croquer dans la huitième épreuve. « The weight difference between us and the winner was enormous. But I’m happy with he performance as he ran a much better race that last time out. He was feeling good and hopefully it won’t take long he gets back to the winner’s enclosure. »
La victoire de Carcasonne a permis à l’écurie Foo Kune de rester dans la course au titre avec des gains de plus de Rs 5,4M. Quant à Robbie Burke, il caracole en tête au classement des jockeys mais même s’il aura un moment de répit avec la suspension de Johnny Geroudis, ce n’est pas pour autant qu’il peut se permettre de dormir sur ses lauriers car Cédric Ségéon n’a pas encore dit son dernier mot.