Sept victoires dans l’escarcelle, dont un autre doublé samedi dernier. Fausto Durso présente la meilleure moyenne de victoires au hit parade des jockeys depuis qu’il a posé ses valises au Champ de Mars un après-midi du 31 mai 2014. De ses sept réussites dont deux dans l’épreuve principale avec entre autres le Barbé 2014, cinq proviennent du yard de Rameshwar Gujadhur et deux du côté de l’écurie Foo Kune. Lors de la 16e journée, Durso a surtout séduit dans l’épreuve phare avec Diamond Light (une doublure de Foo Kune), quatre semaines après la grande première mauricienne de Durso avec Mr Black Tom.
«Diamond Light  was always travelling well. From the jump, he took a good position and he enjoyed the way things went on in the front. At the home turn, my horse was full of running and I knew I could catch C Major», avance avec recul le Brésilien.
Cette course de 1850m réduite à un sprint sur 1000m par C Major, devait finalement servir les desseins de Diamond Light, un coursier qui débuta au bas de l’échelle pour s’offrir tout compte fait, un onzième succès cette fois chez l’élite des stayers. Une victoire qui donne des idées à l’état-major de Foo Kune, lequel songe sérieusement à une participation de son protégé dans le Maiden le dimanche 7 septembre prochain.
«Lucky !»
Le coup double habituel de Durso prit forme une demi-heure plus tôt dans la cinquième course avec Mozart’s Giovanni, lui-même invité de dernière minute en remplacement de son compagnon d’écurie Posse Comitatus  blessé mardi matin. «Personnellement, je le considère comme une victoire surprise. Il a profité de circonstances avant et lors du déroulement de la course.  It was a lucky win !» Mozart’s Giovanni rentra au paddock en toussant et on décela du sang dans la trachée du cheval.
Dans ses deux autres montes de samedi dernier, Fausto accrocha deux accessits. D’abord avec
Albert Dock qui échoua à seulement 0,50L du fuyard Point Of Policy (Cédric Ségéon). « Albert Dock is a one pace horse. On voulait prendre la meilleure position possible et mon coursier se retrouva en meneur. Mais au 900m on n’a pas pu contrer la brusque accélération de Point Of Policy. Au finish nous avons échoué d’une demi-longueur». Unbridled Joy, qui avait conduit les opérations pendant un bon bout de temps, céda en fin de course sous les coups de boutoir d’un Summer Sanctuary totalement retrouvé et d’un Shahruhk (2e) qui termina en bolide. «The winner was too good on that day!», rappelle Fausto Durso.
Auteur d’un coup double, son deuxième au Champ de Mars (après Polar Bound-Chequer), le jockey de Rameshwar Gujadhur nourrit des ambitions au Champ de Mars. « Je ne pouvais envisager meilleur parcours pour mon premier séjour chez vous.Things are going well and i can’t really comply. J’espère pouvoir aller au bout de mes premières ambitions, soit remporter le maximum de victoires et terminer la saison sous les couleurs de mon écurie. We have lovely people at the stable».