La mise en place d’audits énergétiques et de l’Energy Audit Management Scheme dans le cadre du projet visant à supprimer les barrières entravant l’efficacité énergétique et la conservation d’énergie dans les bâtiments et les industries feront l’objet d’un atelier de lancement qui se tiendra mardi prochain à La Cannelle, au Domaine Les Pailles. L’initiative revient au ministère de l’Énergie et des Services publics, l’Energy Efficiency Management Office (EEMO) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Une soixantaine de participants, venant des secteurs public et privé, seront présents. J. Chabchoub, Team Leader de la firme Econoler, animera l’atelier.
Econoler est le soumissionnaire qui a été retenu pour assister l’EEMO dans la gestion de l’audit énergétique dans le cadre du projet qui bénéficie de l’assistance du PNUD et de SIDS-Dock. Econoler est une firme de consultation de renommée internationale se spécialisant dans la conception, la mise en oeuvre, l’évaluation et le financement de programmes et de projets d’efficacité énergétique, de même que dans les secteurs de l’énergie renouvelable, les contrats de performance, les stratégies d’atténuation des changements climatiques et le financement carbone. 
L’objectif de l’atelier est de présenter le projet global, l’audit énergétique et l’Energy Audit Management Scheme. Autre but : mobiliser les stakeholders afin de recueillir leurs commentaires sur l’ébauche du rapport initial.
Les aspects qui seront abordés sont : l’appréciation par Econoler du cadre de travail du projet SIDS-Dock; les objectifs et les activités sous le projet; la méthodologie de l’étude; une approche pour personnaliser l’Energy Audit Software Tool (MBEAT) pour l’audit énergétique; et les approches pour assurer la conformité de l’Energy Audit Management Scheme adopté par l’EEMO avec les résultats de l’étude. Le projet visant à supprimer les barrières entravant l’efficacité énergétique et la conservation d’énergie dans les bâtiments et les industries, signé en 2011, est financé à hauteur de USD 1 million par le gouvernement du Danemark sous le mécanisme SIDS-Dock. Le ministère de l’Énergie et des Services publics est responsable de la mise en oeuvre du projet.
SIDS-Dock a été lancé en décembre 2009 à Cancun, au Mexique, avec quatre partenaires : l’Alliance des Petits États insulaires (AOSIS), le PNUD, la Banque mondiale et le gouvernement du Danemark.
Regroupant 31 États, SIDS-Dock a pour mission d’assister les Petits États Insulaires en Développement à développer un secteur énergétique durable, tout en augmentant l’efficacité énergétique à travers l’exploitation d’énergie renouvelable. Le projet global comprend deux volets (Lot 1 et Lot 2). L’EEMO est le principal bénéficiaire du Lot 1 et le ministère des Infrastructures publiques et du Transport routier est responsable de la mise en oeuvre du Lot 2.
Sous le Lot 1, la firme Econoler assistera l’EEMO dans la gestion de l’audit énergétique. Le projet comprend le renforcement du MBEAT; le développement d’un logiciel pour l’audit énergétique; le renforcement des capacités; l’évaluation; la certification des auditeurs énergétiques locaux pour l’Energy Audit Management Scheme; et l’audit énergétique de dix bâtiments non résidentiels de plus de 500 m2, entre autres.
Sous le Lot 2, le ministère des Infrastructures publiques et du Transport routier est responsable pour développer des codes et des règlements additionnels pour l’efficacité énergétique dans les bâtiments et stimuler les services et la technologie d’efficacité énergétique dans le secteur du bâtiment. Ils comprennent le développement d’un Energy Efficiency Building Code Compliance Scheme, la formation, le développement de logiciel, l’examen et la certification des assesseurs énergétiques.