ELIEZER FRANCOIS Leader du MAM

Le Mouvement Authentique Mauricien présentera bientôt sa liste de candidats pour les prochaines élections. Si en 2014, le parti avait aligné 24 candidats, le nombre n’est pas encore connu pour 2019. Ce qui est sûr, c’est qu’il y aura trois candidats au numéro 20, dont Eliézer François et Krishna Sawoo.

Le leader du MAM, Eliézer François, souhaitait que les présentes élections soient « free and fair ». Mais tel ne sera pas le cas selon lui, car le redécoupage des circonscriptions n’a pas eu lieu. Selon lui, cela représente une injustice vu qu’il n’est pas approprié qu’une circonscription avec 22 000 votants élise 3 candidats, tout comme une circonscription avec 65 000 votants. De même, il regrette que la Commission électorale n’ait pas fixé un plafond pour les dépenses des candidats. Il critique Pravind Jugnauth, qui s’était prononcé en faveur d’un montant de Rs 1 M par candidat. Ce qui est exagéré, selon lui : « Dans de telles conditions et surtout là où il y a des poches de pauvreté, l’argent peut être utilisé pour acheter des votes ».

Eliézer François est également très critique envers Xavier-Luc Duval qui, à son avis, « n’a rien d’un Gaëtan Duval ». Il se demande ce qu’il a fait pour les « Zanfan Roche Bois », par exemple, alors qu’il était ministre. « Sir Gaëtan ti ena so defo, me li ti ena leker. Pena konparezon ant lede. » De même, il fustige Paul Bérenger qui, dit-il, s’était toujours prononcé contre les dynasties. « Or, qu’est-ce qu’on voit aujourd’hui? Parmi les candidats de son parti, il y a lui-même, sa fille, son gendre et sa belle-sœur… Comment on explique cela? »

Pour sa part, l’avocat Krishna Sawoo, qui sera le colistier d’Eliézer François au n°20, dit être un habitant de la circonscription et qu’il en connaît les réalités. Il affirme également avoir fait ses preuves dans plusieurs combats, notamment celui contre l’hôtel Saint Géran, aux côtés de George Ah-Yan. « Je serai vigilant, j’agirai comme un chien de garde et je ne laisserai rien passer. »

Le parti a tenu également à rendre hommage à un de ses membres, Danilall Domah, décédé récemment.

« Danilall était notre candidat à Curepipe/Midlands lors des dernières élections. Il a eu le courage de se battre contre la sewage tax et était prêt à m’accompagner dans une grève de la faim pour que le lundi de Pâques soit congé public. »

MAM présentera sa liste de candidats la semaine prochaine. « Nous ne comptons pas prendre n’importe qui juste pour avoir des candidats; nous allons les choisir selon leurs compétences », dit Eliézer François.