Les employés du Central Electricity Board (CEB) sont descendus dans les rues de Rose-Hill pour une manifestation pacifique.

Objectif : exprimer haut et fort leurs griefs concernant la révision salariale. Selon
les employés du CEB, il n’y a pas eu de négociations sur la révision salariale, d’autant que des syndicats des employés du CEB ont refusé la proposition de la direction dès le début.

Or, la direction qui a fait parvenir un formulaire à ses employés, pour qu’ils indiquent s’ils acceptent ou non la proposition du management, veut imposer cette révision. Ce que déplorent les syndicats, qui réclament des négociations.