Un one-stop shop a été lancé hier au Women Centre d’Abercrombie à Ste-Croix en vue d’encourager les femmes à être autonomes. Étaient présentes la ministre de l’Égalité des genres Mireille Martin et la Private Parliamentary Secretary Aurore Perraud. Une équipe de la Commission nationale du sport féminin a aussi fait une démonstration de zumba, danse latino et keep-fit.
Mireille Martin a rappelé que le projet pilote de one-stop shop à Abercrombie vise à soutenir l’autonomie des femmes de la région. Plusieurs facilités leur sont offertes depuis 1982, a précisé la ministre de l’Égalité des genres.
Selon un rapport du ministère, au moins 25 cours à l’intention des femmes sont dispensés dans des centres à travers le pays. Mireille Martin a indiqué qu’environ 80 000 femmes ont bénéficié de ces formations depuis 1990.
La ministre a aussi souligné la nécessité pour les centres de femmes de se renouveler constamment. « D’ailleurs, des clubs de fitness et des ciné-clubs ont été mis en place. Plusieurs femmes ont aussi eu la possibilité de se familiariser avec l’informatique. Le one-stop shop est une nouvelle étape que nous avons voulu franchir. » Bon nombre d’organisations non gouvernementales (ONG), dont Natresa et Pils, offriront aussi leurs services à travers le one-stop shop d’Abercrombie.
Mireille Martin n’a pas manqué de saluer les femmes présentes au lancement hier. Elle a annoncé que des activités auront lieu chaque jour au Women Centre d’Abercrombie. « Il est important que chaque femme prenne connaissance des facilités offertes par le Family Planning par exemple. Nous devons aussi les sensibiliser aux dangers de la drogue et au VIH/Sida. Des officiers de différentes ONG s’assureront ainsi que les femmes obtiennent chaque jour du soutien. »
La ministre souhaite ainsi des retombées positives concernant le projet pilote d’Abercrombie. Si tel est le cas, déclare Mireille Martin, des one-stop shops verront le jour dans les 14 autres centres de femmes de Maurice.