Hôpital Narayana -Photo internet

Le départ de Marie-Hélène Papillon pas à l’agenda du ministère pour des raisons de santé

Marie-Hélène Papillon souhaite rejoindre son époux et ses jumelles siamoises, Marie-Cléa et Marie-Cléanne, en Inde. Selon un proche de la famille, la mère se sent en effet mieux et est capable de prendre l’avion pour la Grande Péninsule. Toutefois, au ministère de la Santé, des sources nous révèlent que les médecins traitants de Marie-Hélène n’ont toujours pas donné le feu vert pour ce voyage, vu la césarienne qu’elle a subie le 4 janvier dernier.

Ce mardi matin, Marie-Hélène s’est rendue au dispensaire de sa localité pour ses pansements. Son état de santé est une priorité pour ses médecins traitants, d’autant qu’elle a vécu un traumatisme lors de l’accouchement de ses filles siamoises. Joint au téléphone, un proche de la famille nous a brièvement déclaré que la maman des sœurs siamoises, prénomées Marie-Cléa et Marie-Cléanne, souhaite quand même se rendre à Bangalore, où ses filles subiront prochainement une chirurgie visant à les séparer, à l’hôpital Narayana Hrudayalaya. Marie-Hélène compte d’ailleurs formuler une demande auprès du ministère de la Santé pour financer son voyage. De plus, elle a lancé un appel à la solidarité des Mauriciens pour l’aider à payer les frais du voyage, au cas où elle ne bénéficierait pas du soutien du ministère.

Toutefois, des sources du ministère de la Santé indiquent que Marie-Hélène n’est toujours pas autorisée à voyager en raison de son état de santé. « Ses médecins traitants avaient affirmé qu’elle ne pourrait pas voyager car elle a subi une césarienne. À ce stade, aucun de ses médecins n’a donné le feu vert pour qu’elle voyage en avion. Elle subit toujours des traitements. Son voyage n’est pas à l’agenda du ministère », affirment nos sources.
Quant aux bébés siamois, à Bangalore, nous apprenons qu’ils sont toujours soumis à des examens médicaux. Néanmoins, leur état de santé est jugé stable. « Les bébés siamois sont sous observation et leur situation est veillée de près par le Pr Ashley D’Cruz.

À ce stade, aucune date n’a été avancée pour leur chirurgie. Nous sommes constamment en contact avec le papa des siamoises. Ce dernier se porte bien », indiquent nos sources.