Du gagging order au temps honni des équipes communales, 2013 aura marqué les esprits et n’aura pas manqué de nous énerver ou nous remuer.
Inondations meurtrières, ministre se faisant justice, bagnole pour rouler la taxe, restaurant sur plage publique, carte d’identité pour décoder nos vies, nouveaux numéros de portables, homme politique dévoilant son cancer et homme d’envergure laissant son empreinte… Dans ce genre d’exercice, le choix est forcément arbitraire. Demeure l’humour comme arbitre de nos inélégances, en vers et contre tout…