Depuis sa création en 2012, le Ernest Wiehe Jazz Festival (EWJF) se propose de faire résonner la mémoire du grand musicien et arrangeur mauricien Ernest Wiehe. Du 11 au 14 septembre, le EWJF s’ancre à Tamarin au son d’un jazz balayé des embruns de l’océan Indien. Le Laurence Beaumarchais Quintet y sera avec un jazz vibrant aux rythmes de séga, de maloya et de sonorités africaines.
Ernest Wiehe sera à l’honneur du jeudi 11 au dimanche 14 septembre lors d’une série de concerts donnée par des musiciens d’ici et d’ailleurs pour ce estival de Jazz. Parmi les invités de la troisième édition, le Laurence Beaumarchais Quintet ! Les amateurs de jazz connaissent la voix la plus survoltée de l’océan Indien. Mais ne pas connaître Laurence Beaumarchais est une faute que l’EWJF se propose de rectifier en l’invitant à se produire à Maurice. Elle ne débarquera pas toute seule sur scène, s’étant improvisé un quintet pour l’occasion.
Quintet inédit.
L’entrée en matière est prévue pour le vendredi 5 septembre au Cocoloko de Grand-Baie lors d’un concert gratuit mais qui n’a pas de prix ! La volcanique Réunionnaise et son pianiste (d’origine québécoise) Thüryn Mitchell viennent à la rencontre du jeu chaleureux des musiciens mauriciens Neshen Teerovengadum, Steven Bernon et Christophe Bertin. C’est un groove profond, plein et puissant qui vous attend. Entre improvisation intuitive et exploration des rythmes de l’océan Indien, c’est à un véritable voyage auquel vous invitent ces talentueux artistes.
Run
Pour rappel, Laurence Beaumarchais écrit, raconte et chante. Elle est pour la troisième année consécutive depuis 2012, membre du jury de l’émission de télé-réalité musicale RUN Star. Elle chante et danse le jazz et les musiques populaires depuis très jeune. Diplômée en chant du Musicians Institute de Los Angeles, elle a effectué plusieurs tournées nationales et internationales entre 1992 et 1999 (notamment le Festival de Jazz à Calvi).
Petite valse.
Dans d’autres domaines, l’artiste s’ouvre aussi au théâtre. Elle a collaboré avec les compagnies Tropicadéro et Talipot . Elle a joué dans « Petite valse chinoise » en 2004, « Passage » et « l’Improbable vérité du monde » du CDOI en 2006. Elle a aussi collaboré dans « Baramine » et « Mélodia ». Nous reviendrons au cours des prochaines éditions de Scope sur les autres invités prévues. À suivre…