L’Euro débute ce vendredi soir au stade de France avec la cérémonie d’ouverture et surtout la rencontre mettant aux prises le pays organisateur, la France, à la Roumanie. Alors que les abonnés aux chaînes satellitaires se préparent à vivre les 51 matches prévus devant leurs petits écrans, les téléspectateurs de la MBC auront à se contenter des miettes. En effet, ils n’auront droit qu’à 12 directe seulement. Un scandale selon les téléspectateurs, d’autant disent-ils, qu’ils doivent s’acquitter mensuellement d’une redevance de Rs 150, soit un total de Rs 1 800 par an.
La pilule a été très difficile à avaler depuis l’annonce, à travers des pubs à la télé, du nombre de matches qui seront diffusés en directe à la MBC télé lors de l’Euro 2016. Les téléspectateurs révoltés, n’ont d’ailleurs pas manqué de le faire savoir à Week-End. Car pour eux, il est inadmissible, voire insultant, le service qui leur est proposé lors de cette compétition européenne d’envergure, par la MBC. Les plus avisés nous ont fait savoir que leur calvaire n’a fait que s’endurcir, notamment après une retransmission très limitée des rencontres de la Premier League. Un véritable cauchemar maintenant qu’ils ont été informés du nombre de matches qui sera retransmis en directe pendant cette Euro.
Pour eux, ces 12 matchs live sur les 51 possibles démontrent à quel point la MBC n’a aucune considération à l’égard de ses téléspectateurs. A titre d’exemple, écrivent nos lecteurs, sept matches de l’Euro 2008 avaient été retransmis en directe, soit 22% sur les 31 au programme, alors qu’en 2012, une hausse de 3% avait été constatée, soit huit directes sur 31 matches toujours. En revanche pour cette année, les téléspectateurs auront à se contenter de 12 directes seulement sur un nombre beaucoup plus conséquent de matches, soit 23% sur les 51 matches programmés. Ce qui est, pour les téléspectateurs, tout simplement inacceptable.
La question que nombre de téléspectateurs se posent est de savoir si la MBC a pris soin de négocier les droits de retransmissions à l’avance. Apparemment non, disent-ils. Sinon comment expliquer le très peu de matchs qui a été accordé à la MBC ?  Pour certains toutefois, il n’est pas trop tard pour rectifier le tir et essayer de négocier avec d’autres partenaires qui sont Asia Pacific Broadcasting Union, Indian TV ou encore avec les chaînes européennes qui possèdent des droits de retransmissions sur toute la compétition.  
Pour conclure, les téléspectateurs estiment que la MBC ne devrait pas être considérée comme un organisme de service public, dans la mesure où elle n’est même pas capable de satisfaire leurs besoins. Et dire que 98.75% de Mauriciens sont obligés de se rabattre sur la MBC, faute de moyens pour se payer Canal Sat Maurice ou encore DSTV, dont le total du marché serait, dit-on, de 27% et de 9% respectivement.
Dans une ultime tentative, ces téléspectateurs espèrent que des mesures nécessaires seront prises au plus haut niveau de l’Etat, afin de permettre aux fans de l’équipe de France, d’Angleterre, d’Italie, d’Espagne, d’Allemagne, de Portugal et des Pays Bas, de profiter pleinement, sur le petit écran, d’une compétition qui est comparée à la Coupe du monde. A bon entendeur…