Il parle déjà de la préparation d’un album, de sa quête d’un coach personnel et de sa future participation sur différentes scènes locales. L’après The Voice s’annonce grandiose pour Fabien Cornelius. Rencontré à l’Akoustic Corner du Backstage, le mercredi 4 mars, le jeune homme de 19 ans, conte son monde au rythme de la soul.
Sur la scène improvisée du Backstage, il reprend Alicia Keys, John Legend, Allen Stone, mais ne tente pas de fredonner My Cherie Amour de Stevie Wonder. “Je le respecte trop pour toucher à sa musique”, confie Fabien Cornelius. C’est grâce à cet artiste que le jeune homme a découvert la soul. Cela l’apaise et l’inspire. Des émotions qu’il partage avec sa famille, ses amis et quelques Mauriciens qui ont eu la chance de le découvrir sur des petites scènes depuis qu’il est adolescent. “La chance m’a souri l’année dernière, grâce à Baptiste Jung, le dénicheur de talent de The Voice dans la zone de l’océan Indien. Il m’a repéré sur YouTube et l’aventure a commencé.”