Le tête-à-tête entre le cardinal Piat et Jocelyn Grégoire dimanche dernier à l’évêché, juste après le départ des invités à la réception offerte après la messe de la Saint-Louis, n’est pas passé inaperçu parmi ceux qui étaient encore sur les lieux

Après un temps d’hibernation de la Fédération des créoles mauriciens (FCM), dont le président est le père Jocelyn Grégoire, elle revient au-devant de la scène avec l’organisation d’un rassemblement ce dimanche à 13h à l’auditorium Octave Wiehe. Cette rencontre aura pour thème : « Ler nou laviktwar ape sone » et débutera à 13h. Sur l’affiche d’invitation sur laquelle figure la photo du père Grégoire tout sourire, on peut lire ceci : « Vini ek to fami ek to vwazin, vini pou lavenir to zanfan ek tizanfan ».

D’après les renseignements recueillis, les dirigeants de la FCM ont sillonné le pays ces dernières semaines pour des réunions d’explications et d’invitations en vue de ce rassemblement. Le “move” du père Grégoire suscite encore une fois bon nombre d’interrogations et de commentaires tant au sein des partis politiques que dans la population, et particulièrement parmi les catholiques en raison de son statut de prêtre. Plusieurs personnes s’interrogent sur la nature de cette réunion de demain en ne manquant pas de rappeler ses interventions orientées lors des précédentes campagnes électorales. « Ki sa laviktwar li pe koze ? » se demandent plusieurs personnes. Une personne ayant pris connaissance de l’invitation à ce rassemblement confi e : « Ki li pe rod fer ankor enn fwa ? Pou ki sanla li pou dir vote sa fwala ? Ki kart li pe rod brouye sa fwala. »