Photo d'Archives

Le père Michaël Durhône veut provoquer une réflexion sur les répercussions des pressions du travail sur la vie de la famille. C’est l’un des principaux messages, avec la nécessité de mieux considérer les travailleurs étrangers, de l’homélie prononcée à l’occasion de la fête du travail lors de la messe célébrée en la cathédrale Saint-Louis. Le…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In