La composition du nouveau board de la Local Government Service Commission (LGSC) a été rendue public hier. L’ancienne maire MMM Leela Devi Aleear conserve son siège de présidente tandis que les membres ont été remplacés. Du côté de la Public Service Commission (PSC) et de la Disciplined Forces Service Commission (DFSC), aucune nomination officielle n’a encore été faite. Il nous revient toutefois que les huit commissaires, l’Acting Chairman et le Deputy Chairman de ces instances ont reçu leurs lettres de remerciement vendredi dernier.
Sheila Thancanamootoo, Cyril Empeigne, Abdool Kader Lotun et Rajendra Kumar Dabee sont les nouveaux membres qui composeront le board de la LGSC, avec Leela Devi Aleear comme présidente. Cette dernière, ancienne maire de Curepipe, avait démissionné du MMM en 2009 pour rejoindre le Parti travailliste. Elle occupait le poste de présidente de la LGSC depuis 2011 et son contrat vient tout juste d’être renouvelé.
Par ailleurs, c’est la grogne chez les commissaires de la PSC et de la DFSC. Ceux-ci, dont le contrat arrive à terme, ont reçu leurs lettres de remerciement vendredi dernier. S’ils sont conscients d’avoir complété leurs trois années de service, ils se demandent pourquoi on a dépêché chez eux des policiers à des heures tardives pour leur remettre leurs lettres. Ils disent ne comprendre l’urgence de la situation et se demandent si c’est ainsi qu’on les remercie. Ils resteront en poste jusqu’au 31 juillet.
En l’absence du président de la République Kailash Purryag qui se trouve à Glasgow, Écosse, pour les Jeux du Commonwealth, c’est la Vice-Présidente, Monique Ohsan Bellepeau, qui a « reconstitué le board de la LGSC », selon un communiqué de la State House. Toutefois, laisse-t-on comprendre à ce niveau, la liste officielle pour la PSC et la DFSC ne sont pas encore prêtes.
On se souvient qu’en 2011, la constitution du board de la PSC avait soulevé un tollé. La liste initiale proposée par sir Anerood Jugnauth avait été modifiée et Xavier-Luc Duval avait, lui, contesté l’absence d’un membre de la communauté créole sur le board. Suite à cela, Vivekanand Sewraj, qui avait déjà prêté serment, a dû laisser sa place à Hugues Johnson. Dans les milieux de la PSC et de la DFSC, on se demande si c’est parce que les commissaires avaient été nommés par sir Anerood Jugnauth qu’ils n’ont pas été reconduits à leurs postes. On rappelle également que les nominations se font toujours « par le président en consultation avec le Premier ministre ».