L’ASPL 2000 qui reprend le contrôle de la Barclays Mauritius Premier League, l’AS Rivière du Rempart, leader déchu, qui chute à la quatrième place, le Pamplemousses SC qui prend la deuxième place, La Cure Sylvester qui se replace sur le podium : la cinquième journée de la Barclays Mauritius Premier League a été riche en événements. Le point après cinq semaines de compétition.
L’ASPL 2000, le Pamplemousses SC, La Cure Sylvester et le Cercle de Joachim se sont remis dans le sens de la marche. L’ASPL 2000, vice-championne de Maurice, leader jusqu’à la troisième journée, a laissé filer la tête du classement après une défaite inattendue (3-4) contre le Petite Rivière Noire FC. Mais dimanche, malgré une laborieuse victoire (3-2) contre l’AS Rivière du Rempart, les Port-Louisiens ont clairement affiché leurs ambitions. Ils ont repris le fauteuil de leader à leur adversaire du jour, avec un petit point d’avance sur Pamplemousses.
Les Nordistes, justement, qui maintiennent le cap de fort belle manière, en restant invaincus en cinq sorties. Une victoire 5-0 contre Petite Rivière Noire, bien que ternie par trois expulsions des joueurs du club de l’Ouest, et un arrêt à la 67e minute. Cette victoire voit donc Pamplemousses passer devant La Cure Sylvester.
Cette dernière, de son côté, a repris goût à la victoire, après ses deux nuls lors des deux journées précédentes. Un succès 3-0 contre les GRSE Wanderers permet aux protégés de Richard Achille de se maintenir dans le trio de tête. Quant au Cercle de Joachim, champion en titre, il reprend du poil de la bête avec une courte mais importante victoire (1-0) contre le Chamarel SC. Quant à l’AS Quatre-Bornes, son match nul contre le CSSC lui permet de se maintenir au contact du Cercle de Joachim.
Le PRNFC, le CSSC, le Chamarel SC et les GRSE Wanderers sont, en somme, les quatre formations les plus mal en point, du moins pour le moment. Petite Rivière Noire a connu une lourde défaite contre Pamplemousses, avec trois cadres expulsés et deux autres blessés. Le CSSC descend lentement vers la zone de relégation après un match nul contre l’AS Quatre-Bornes, alors que Chamarel et GRSE s’y trouvent déjà.
Le championnat vient à peine de commencer qu’on voit déjà les tendances se dessiner.