Pamplemousses SC et La Cure Sylvester se sont neutralisés, hier, dans le choc de la 13e journée de la Barclays Mauritius Premier League, au stade Anjalay. Nordistes et Port-Louisiens, n’ont marqué qu’un petit but chacun, au terme d’un match marqué par des violences impliquant joueurs, dirigeants et un supporteur un peu trop zélé (voir hors-texte). De quoi entacher une belle rencontre…
Les deux entraîneurs se félicitent malgré tout du niveau de la rencontre. D’une part, Richard Achille, de La Cure Sylvester, tirait son chapeau à Pamplemousses SC, de l’autre, Fidy Rasoanaivo ne se tarissait pas d’éloges sur ses protégés. « C’était un match intense. Je tiens d’ailleurs à féliciter mes joueurs et les supporteurs qui nous ont portés, mais aussi à présenter mes félicitations à Pamplemousses SC », lançait Richard Achille.
« Je ne comprends pas comment nous avons pu manquer autant d’occasions. Mais je reste convaincu que Pamplemousses SC reste une grande équipe », avançait, à son tour, Fidy Rasoanaivo, mentor de Pamplemousses SC.
Pourtant, c’est bien Pamplemousses SC qui avait le plus de mal à entrer dans le jeu. Un moment de doute qui ne durera qu’une dizaine de minutes, puisque les avants-centres nordistes prenaient les choses en main. Sans, toutefois, parvenir à concrétiser une certaine domination sur la rencontre.
Fabrice Li Tien Kee et consorts répondaient eux aussi présents, mais pêchaient dans le dernier geste ou butaient sur une bonne défense nordiste. Mais voilà que Pamplemousses SC effaçait, pendant un temps, ses désillusions passées.
On joue les arrêts de jeu de la première mi-temps. Nick Curpanen envoyait un corner, que Branly Zizi ne manqua pas. 1-0, fin du premier acte.
De retour des vestiaires, les deux équipes poursuivaient avec l’assaut des buts adverses. Mais Linsley Brasse, entré en jeu à la place d’Yves Noumé, ne se laissait pas impressionner par l’enjeu. Il trompa Kevin Jean-Louis d’un tir croisé (63e).
À partir de là, Pamplemousses SC réagit. Les buts de Yannick Macoa étaient pris d’assaut. Et il fallut un gros effort de la défense port-louisienne pour contrer le tir en trois temps de Branly Zizi. Mais c’était écrit : les deux équipes se séparaient sur le score de 1-1.
« Je suis extrêmement déçu. Quand on voit la possession, les trois tirs qui heurtent le montant et les occasions de tuer le match, il y a de quoi l’être. Maintenant, il faut se concentrer et penser à notre prochain match contre le Cercle de Joachim », souligne l’entraîneur de Pamplemousses SC.
Par contre, Richard Achille n’était pas déçu. « Nous ramenons un point. Nous avons une infirmerie remplie et des joueurs suspendus, et nous réalisons quand même un bon résultat. Les choses ont plus ou moins bien tourné pour nous », admet-il.
Les deux formations se maintiennent à leur classement précédent, soit à la deuxième place pour La Cure Sylvester et au troisième rang pour Pamplemousses SC.