Un premier verdict est tombé dans les tournois de football organisés par la Fédération mauricienne des sports corporatifs (FMSC). Le FMSC Shield est revenu au Phoenix Beverages Group, qui obtient du coup sa promotion pour évoluer en Premier League la saison prochaine. Sous la menace de La Sentinelle, cette formation s’est assurée du titre, mercredi dernier au stade Anjalay, suite à son succès au couteau (3-2) face à T-Printers.
Phoenix Beverages Group a conclu sa campagne avec cinq succès en six sorties. Avec 15 points dans son escarcelle, il devance dans l’ordre La Sentinelle (13 pts), TNT Business Solutions (12 pts), T-Printers (12 pts), Airports of Mauritius Ltd (7 pts), Leal Group (3 pts) et Mauriflex (0 pt). Pourtant, rien ne présageait un tel parcours pour l’équipe championne, qui avait connu d’emblée un net revers face à La Sentinelle (1-5).
Toutefois, elle devait vite retrouver ses sensations en disposant successivement de Leal Group (5-0), Airports of Mauritius par forfait, Mauriflex (7-1), TNT Business Solutions (1-0) et T-Printers (3-2). Quant à La Sentinelle, qui disputera un match de barrage face à l’avant-dernier de la Premier League, elle doit regretter son revers inattendu (2-6) face à TNT Business Solutions qui lui a finalement coûté la consécration.
Du côté de la Premier League, quatre équipes possèdent encore des chances de décrocher le titre, à savoir Princess Tuna, qui mène le bal avec 13 points, devant Cargo Handling Corporation (12 pts), Sotravic (11 pts) et Mauritius Freeport Development (10 pts). Toutefois, la Cargo Handling Corporation paraît la mieux placée, ayant disputé un match de moins que le leader. Une rencontre prévue lundi prochain face à la State Bank.
Reste que Princess Tuna aura l’occasion de boucler son calendrier en beauté en affrontant la Mauritius Revenue Authority cet après-midi au stade Germain-Comarmond à Bambous. L’autre rencontre prévue aujourd’hui au stade Anjalay mettra aux prises Trait d’Union à la Barclays Bank, qui n’a pu décrocher le moindre succès en six sorties.
Au cours des dernières rencontres disputées, quelques scores fleuves ont été enregistrés, notamment le 7-0 de Princess Tuna aux dépens de la State Bank, le 5-0 de Mauritius Freeport Development face à Trait d’Union ou encore le 4-2 de Mauritius Revenue Authority face à Barclays Bank. De son côté, Sotravic s’est contenté du strict minimum (1-0) lors de sa confrontation face à Cargo Handling Corporation.
Pour ce qui est de la Super Cup, PAD & Co. continue sa marche inexorable vers un nouveau titre. Cette formation a obtenu un septième succès consécutif lundi dernier en venant à bout de Mauritius Post sur le score de 2-0. Son principal challenger demeure Food and Allied Group, qui a de son côté pris le meilleur de Pharmacie Nouvelle sur le même score. De son côté, Wastewater Management Authority a largement dominé United Basalt Products (7-2). La compétition se poursuivra demain avec les rencontres Velogic/Food and Allied Group à Bambous et Mauritius Commercial Bank/Mauritius Post (Anjalay).