Najat Vallaud-Belkacem, Citoyen d’honneur de la ville de Curepipe depuis juin 2009, a été nommée hier ministre aux Droits des femmes et porte-parole du gouvernement français sous la présidence de François Hollande.
Les Mauriciens et surtout les Curepipiens se souviendront de Najat Vallaud-Belkacem pour sa contribution à l’organisation de la fête de Divali en octobre 2009. Alors adjointe au maire de la ville de Lyon en France et chargée des grands événements, de la jeunesse et de la vie associative, elle était invitée par le gouvernement mauricien, à travers le ministère du Tourisme et des Loisirs, pour que Maurice puisse bénéficier de l’expertise de Lyon pour organiser sa fête des lumières, en proposant un spectacle avec mise en scène et éclairages spéciaux à la manière de ce qui fait dans la ville française tous les ans le 8 décembre. Objectifs : donner encore plus d’ampleur au rayonnement national de Divali et valoriser les sites et monuments importants de Maurice.
Ainsi, fin mai 2009, Najat Vallaud-Belkacem, accompagnée de deux collaborateurs, arrive à Maurice. Ils étudient la meilleure façon d’organiser la fête. Le 1er juin, elle est faite « Citoyenne d’honneur de la Ville Lumière ». Curepipe avait d’ailleurs accueilli le lancement du spectacle en octobre.
Hier, Najat Vallaud-Belkacem a été nommée ministre aux Droits des femmes et porte-parole du gouvernement par le président François Hollande sur proposition du Premier ministre Jean-Marc Ayrault. « Je mesure pleinement l’honneur qui m’est ainsi fait de servir la République et l’immense responsabilité qui est désormais la mienne devant les Français qui ont exprimé une forte volonté de changement : mon engagement sera sans faille. Dès cet instant, je consacrerai toute mon énergie, toutes mes compétences et tout mon temps à la mise en oeuvre de la politique du gouvernement, au redressement de la France et à la réussite des réformes dont notre pays a besoin pour relever les défis de l’avenir », écrit-elle sur son site internet personnel.
Najat Vallaud-Belkacem est née au Maroc en 1977. Deuxième d’une famille qui compte sept enfants, elle rejoint son père en France, à l’âge de quatre ans, dans la région d’Amiens. Boursière, elle fait des études de droit et de sciences-po. Puis, elle rentre au cabinet de Gérard Collomb, le maire de Lyon, qui lui fait office de mentor pour ses débuts en politique.
Élue pour la première fois en 2004, elle siège à la tribune pour la séance inaugurale du conseil régional de Rhône-Alpes. En 2007, elle est propulsée au-devant de la scène publique en devenant porte-parole de Ségolène Royal. Le 16 novembre 2011, François Hollande, vainqueur de la primaire et candidat officiel du PS pour l’élection présidentielle de 2012, la nomme porte-parole de sa campagne présidentielle. Elle est aussi candidate pour être députée de la quatrième circonscription du Rhône aux élections législatives de 2012.