Face aux pires émeutes depuis des décennies au Royaume-Uni, le Premier ministre David Cameron a assuré mercredi à une opinion inquiète que la « riposte est en cours » et complété l’arsenal répressif, alors que la nuit était calme pour la première fois depuis samedi.