La première édition des Jeux Scolaires des îles de l’océan Indien (JSIOI), connus comme les Gecko Games, s’est achevée hier dans une  ambiance de camaraderie et de découverte. Les quelque 200 lycéens de Madagascar, Mayotte, La Réunion, Rodrigues et Maurice s’en sont donné à coeur joie dans les disciplines sportives et lors des soirées thématiques, culturelles, de partage et de découvertes mutuelles.
Le coup d’envoi a été donné le mardi 10 novembre avec les épreuves d’athlétisme au stade Maryse-Justin à Réduit, où c’est l’École du Centre 1 qui a terminé en tête avec 297 points devant le CLG Amriral Bouvet (252 pts) et l’École du Nord 1 (237 pts). Le raid sportif dans la chasse de Wolmar a, lui, favorisé les desseins du Lycée français de Tanararive qui a placé ses deux équipes aux deux premières places.
Jeudi à la plage de Mon Choisy, ce sont le beach-volley, le speedminton et le tennis-volley qui étaient au programme. C’est le Lycée La Bourdonnais avec ses équipes 3 et 2 qui ont terminé aux deux premières places, alors qu’en tennis-volley, le lycée CLG Le Toullec est sorti premier devant le Lycée La Bourdonnais. Le speedminton a vu comme vainqueur CLG Ligne des Bambous.
Au classement général, c’est la première équipe de l’École du Centre qui a terminé en tête avec 553 points devant sa deuxième équipe (502), alors que le Lycée La Bourdonnais 2 a terminé sur la troisième marche du podium avec 492 points. Hier, lors de la dernière journée, les étudiants sportifs ont effectué un rallye à Port-Louis, où ils ont découvert le patrimoine historique et culturel de la capitale et ses activités économiques. Ils ont aussi visité les locaux du Mauricien Ltd.