Le Premier ministre Pravind Jugnauth procédant à la signature d’un accord avec le directeur de l’OCDE mardi

Le passage du Premier ministre, Pravind Jugnauth, à Paris mardi avait pour but de ratifier le protocole d’accord entre le gouvernement de Maurice et l’Organisation de coopération et de Développement économiques (OCDE) qui définit désormais les conditions d’une coopération visant à renforcer et à soutenir une réglementation efficace, une gouvernance d’entreprise saine et une bonne conduite à Maurice et dans les régions d’Afrique australe et orientale.

Cette collaboration couvrira un certain nombre de domaines axés sur les marchés et la conduite réglementaire, qui comprendront notamment la réglementation et la supervision du secteur financier et le développement de marchés financiers, de pensions et d’assurances privées solides et transparents. Il sera aussi question de l’éducation ainsi que de la protection des consommateurs financiers et de l’inclusion financière.

Les paramètres de cet accord comprennent également le fonctionnement des marchés de capitaux, la gouvernance des entreprises cotées et des entreprises publiques, la promotion de l’efficacité et le combat contre la corruption.

Les deux parties se sont accordées sur les questions de politique de Blockchain dans le secteur financier et dans d’autres secteurs. Maurice et l’OCDE collaboreront sur la recherche conjointe, notamment sur les questions de politique nationale et régionale dans les domaines d’intérêt commun, et assureront l’échange d’informations sur l’évolution des marchés financiers. Maurice et d’autres pays de la région seront inclus dans les manifestations et réunions pertinentes de l’OCDE.

Le “Memorandum of Understanding” stipule que Maurice contribuera aux activités de coopération en organisant des événements, en fournissant une capacité de recherche locale et en assurant une coordination pour faciliter la participation d’autres pays et entités de la région.

L’OCDE, pour sa part, contribuera aux activités de coopération en envoyant des experts du Secrétariat de l’OCDE pour diriger et organiser des événements bilatéraux et régionaux et en fournissant des conseils personnalisés sur la mise en œuvre des meilleures pratiques, normes et principes de l’OCDE. L’organisation devra aussi faciliter la participation de Maurice aux événements de l’OCDE liés aux domaines de coopération.

En début de semaine, Pravind Jugnauth avait participé au Forum Chine-Afrique, organisé à Pékin. En marge de cette conférence, Maurice et la Chine ont signé six nouveaux accords, dont quatre en présence du Premier ministre mauricien et de son homologue chinois, Li Keqiang. Ces accords concernent le commerce, la coopération économique et l’administration de la justice.