Ils sont 30 professionnels étrangers à se donner rendez-vous du 1er au 5 décembre prochain à Maurice pour en découdre lors de la 6e édition du Golf Masters prévue au Four Seasons d’Anahita et à l’île-aux-Cerfs, parcours nouvellement introduit au tournoi.
Présenté comme le rendez-vous incontournable de fin de saison, l’événement comporte une nouveauté sous la forme de deux jours de Pro-Am prévus les 1er et 2 décembre. Le tournoi s’ouvrira également à deux Mauriciens qui seront sélectionnés selon un processus de tournoi préliminaire.
C’est ce qu’ont indiqué hier les organisateurs qui recevaient la presse à Sun Limited, Ébène Skies, pour une présentation du prestigieux tournoi. Les 30 golfeurs étrangers dont les 15 meilleurs du classement français donneront la réplique aux 15 autres pros des Sunshine, Asian et European Tours.
Les précédents vainqueurs seront au rendez-vous, à l’image du Belge Nicolas Colsaerts (2010), les Français Grégory Havret (2011), Christopher Brazilliers (2012), François Calmels (2013 et le jeune anglais Max Orrin (2014). Mais on comptera également sur la présence de nombreux joueurs de la Ryder Cup avec, entre autres, le Suédois Nicolas Fasth, le Gallois Phillip Price, l’Espagnol Ignacio Garrido.
« Le tournoi permettra ainsi aux joueurs des différents continents de s’affronter. La dotation est maintenue à 100 000 euros (?Rs 4M) », a déclaré Samir Boudjemaa, de TV Sports Events. Le tournoi bénéficiera d’une diffusion télévisée plus large, étendue désormais sur le Moyen-Orient, l’Asie, l’Afrique anglophone et l’Amérique du Sud à travers les chaînes Canal+, Golf Sport et de nouveaux partenaires média.
Le tournoi ambitionne cette année de révéler de futurs talents, comme cela avait été le cas par le passé avec notamment Bernd Wiesberger (2011), gagnant de l’Open de France, le Coréen ByeongHun An (2014) et le jeune Mathew Fitzpatrick (2014), 21 ans, qui se classe désormais dans le top 30 européen.
Cet événement a connu une évolution depuis l’entrée de Ciel Finance dont l’apport a servi à maintenir sa continuité en partenariat avec d’autres acteurs tels Bank One, BNI Madagascar, Four Seasons Resort, Sun Resort, Alteo, Anahita, Air Mauritius, Prestige Maurice, Canal SAT Maurice et le Shangri-La Hotels and Resorts, a indiqué Samir Boudjemaa.
La dernière journée prévue le samedi 5 décembre sera ouverte gratuitement au public et tous les licenciés de la fédération mauricienne et aux non-licenciés. Cette ultime journée ne manquera pas d’attrait et d’intensité, car le joueur qui réussira ce jour-là un hole-in-one au trou n°8 remportera un lodge (maison) d’une valeur de $ 1,45 million offert par Prestige Mauritius.
Les différents intervenants ont tous exprimé à tour de rôle leur enthousiasme à participer à ce tournoi professionnel d’envergure internationale qui sert de destination touristique. « Nous sommes résolument impliqués dans le golf autour duquel Anahita continue d’accentuer son développement immobilier. D’autres phases de développement sont en cours. Nous serons donc au centre du golf durant les prochains mois », a renchéri Patrice Legris, d’Anahita.
Pour Prem Sewpaul, d’Air Mauritius, ce partenariat sert à promouvoir Maurice comme destination touristique et golfique. Blyth Reid, d’Anahita Golf Four Seasons, estime lui que le parcours de l’île-aux-Cerfs servira de test aux joueurs, alors que Marc Amelot, de Sun Resort, s’est exprimé sur la complémentarité qui existe entre le Mauritius Golf Masters et l’AfrAsia Bank Mauritius Open prévu en mai 2016. Ali Asgarr, de Bank One et Ciel Finance, a trouvé que le tournoi se marie très bien avec l’image du pays grâce à son cachet convivial et axé sur la découverte du golf.
Outre des personnalités sportives qui sont habituellement invitées à participer à l’événement, les organisateurs ont voulu cette année élargir cette sphère en l’étendant à des célébrités du cinéma.