photo illustration

Une guerre entre voisins à Ville bague s’est terminée en bain de sang lundi avec le décès de Shobanand Bhoyroo, un planton âgé de 61 ans. Son voisin, Rutil Kumar Sookun, 21 ans, et le père de ce dernier, Rajiv Kumar Sookun (51 ans), se sont débarrassés de son corps sur un terrain forestier à La Nicolière. Mais la police les a interpellés car la victime avait déjà porté plainte contre eux dans le passé pour agression. D’ailleurs, Rajiv Kumar Sookun avait purgé un mois de prison pour le délit.

Shobanand Bhoyroo et les Sookun étaient à couteaux tirés depuis plusieurs années à cause du passage d’un drain. Depuis l’arrestation du quinquagénaire, père et fils ressentaient de la rancune contre Shobanand Bhoyroo. Lundi, Rutil Kumar Sookun a décidé de « donner une leçon » à son voisin en provoquant une dispute. Pour ce faire, il avait placé un camion et une fourgonnette dans un passage étroit qu’emprunte le planton pour regagner sa maison. À son arrivée, Shobanand Bhoyroo a reproché au jeune homme d’avoir mal garé ses véhicules. Rutil Kumar Sookun ne lui a pas donné le temps de s’expliquer et il lui a donné des coups de poing. Puis il a utilisé un morceau de tissu qu’il avait en sa possession pour l’étrangler. Le suspect a pris le soin de laisser le moteur du camion en marche pour que personne ne puisse entendre les cris du planton.

Aussitôt son crime accompli, il a placé le cadavre dans la fourgonnette et s’est dirigé vers Barlow, où se trouvait son père, qui travaille comme chauffeur de taxi. Une fois sur place, il a expliqué à ce dernier ce qui venait de se passer. Rajiv Kumar Sookun a donné de l’argent à son fils pour son déjeuner. Puis Rutil Kumar Sookun s’est dirigé vers un commerce pour acheter une corde. Père et fils se sont rendus à La Nicolière où ils ont ligoté la victime avant de déposer son cadavre sur un terrain peu fréquenté par des randonneurs. Le jeune homme a déclaré à la police qu’il n’a pas voulu glisser le cadavre dans le réservoir car il aurait remonté à la surface. Entre-temps, les proches de Shobanand Bhoyroo s’inquiétaient de son absence et ils ont signalé sa disparition à la police de Pamplemousses lundi soir. Les soupçons se sont portés sur les Sookun à cause de leur antécédent. Interrogé par la Criminal Investigation Division, Rutil Kumar Sookun a avoué le crime. Hier, il a conduit la police sur les lieux où il s’est débarrassé du corps.

Après des prélèvements effectués par des éléments du Scene of Crime Office, le cadavre a été envoyé à la morgue où l’autopsie du Dr Maxwell Monvoisin, Principal Police Medical Officer a attribué la cause du décès à une strangulation.

Selon le suspect, il s’est débarrassé du portable du sexagénaire à Flacq. Rutil Kumar Sookun et Rajiv Kumar Sookun seront traduits en justice ce mercredi et des accusations provisoires de meurtre et de complicité de meurtre respectivement seront retenues contre eux. L’enquête se poursuit sous la supervision de l’ACP Dawoonarain.