En collaboration avec Canal Sat/MC Vision, le Curepipe Starlight organise un festival de handball ce week-end sur son terrain aux Casernes. Ce festival, qui réunira les équipes masculines et féminines, dont la sélection masculine -21 ans qui prépare le Challenge Trophy, cadre dans un partenariat établi depuis avril 2010. Le coup d’envoi sera donné ce matin à midi, alors que la remise des prix sera effectuée demain aux alentours de 17h.
Outre la sélection -21 ans, la compétition au niveau masculin regroupera les équipes suivantes : Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill, Association Sportive Vacoas-Phoenix, Roches Brunes Wolf, Union Sportive Albion, Curepipe Blue Star, Curepipe Versailles, ASPL 2000, BBRH Plaisance HBC et Curepipe Starlight.
Chez les dames, les équipes en action seront Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill, ASPL 2000, BBRH Plaisance HBC et Curepipe Starlight. Par contre, la participation de Joachim est incertaine. Il est à noter que les rencontres seront d’une durée de deux mi-temps de quinze minutes.
Tout en mettant l’accent sur la fidélité de ce partenaire, Harold Mayer, président du club organisateur, a évoqué le sens d’appartenance. « Le handball a toujours fait la fierté du Curepipe Starlight. Malgré des moyens limités, nous avons construit un club sportif régional derrière lequel s’allieront les Curepipiens. Il nous faut des volontaires et des partenaires, et tout cela se fait avec de la patience et de la persévérance. »
De son côté, Bénédicte Chenuet, nouvelle directrice de Canal Sat/MC Vision, s’est dit « heureuse de faire partie de l’aventure. » Et d’ajouter : « Le sport met en avant des valeurs fortes telles que la solidarité, l’effort et la culture de l’endurance. Ce partenariat avec le Curepipe Starlight ne pourra que grandir. »
Un optimisme partagé par Benoît Souchon, président de la Commission handball au niveau du Curepipe Starlight. Ce dernier en a également profité pour retracer le parcours au cours de ces dernières années. Avec notamment le doublé réalisé dans la Coupe de la République en 2010 et les succès acquis au beach handball. « Nous sommes confiants en une belle année et le CSSC sera de nouveau parmi les trois premiers », a-t-il souhaité.
Il est à noter que Dominique Filleul, lui-même ancien joueur ayant évolué en France, a pris le relais l’année dernière à Burty Caramsing à la tête de l’équipe. La relève paraît assurée, si on prend en considération qu’une quinzaine de jeunes s’entraînent tous les samedis. « D’ici à la fin de cette année, nous aurons une équipe juniors digne de ce nom », a d’ailleurs souligné Benoît Souchon.