Quatre victoires en une journée pour l’écurie Gujadhur. C’était le fait saillant de ce rendez-vous. Il fallait remonter au troisième acte pour voir cet établissement à pareille fête. S’il est vrai de dire que les chevaux alignés par Bindé Gujadhur, qui assurait l’intérimat à la tête de l’écurie en l’absence de son frère Soon, se présentaient avec des ambitions légitimes, il faut reconnaître que la moisson n’aurait sans doute pas été aussi fructueuse sans l’apport de Robbie Burke qui confirma une fois de plus qu’il est un top class jockey. Parmi ses quatre victoires, on retiendra le dead heat entre Monsieur Dane et le représentant de l’écurie Rousset, Honour In Gold, qui ne purent être départagés à l’arrivée de la cinquième épreuve. Ainsi, Johny Geroudis également victorieux dans l’épreuve principal sur le favori Captain’s Cheer, vainqueur pour la sixième fois en sept sorties cette saison, réussissait le doublé pour garder son plus proche poursuivant à 6 longueurs. L’écurie Allet s’offrait également deux victoires grâce à Mark Of Mariner et Umhlanga, tandis que le transfuge Michael Cahill fit mouche dès sa première monte sous les couleurs de l’écurie Foo Kune sur Schecado.
Captain’s Cheer qui s’impose pour la deuxième semaine consécurive. C’est le résultat que l’on attendait après la démonstration du petit champion de l’écurie Rousset lors de la 19e journée où il gagnait par 3L après avoir sprinté sur environ 200m seulement. Certes, la marge avec le cheval sorti deuxième ne fut pas aussi conséquente cette fois, mais la leçon que l’on retiendra de cette victoire, c’est que Captain’s Cheer possède les qualités nécessaires pour se hisser au niveau de ses adversaires sur les épreuves de sprint peu importe la classe dans laquelle il est aligné.
Johny Geroudis tira profit de sa première ligne pour user quelque peu Modern Monet qu’il condamna à l’extérieur jusqu’aux environs du Tombeau Malartic. Entretemps, Chief Mambo et Prince Paseo les avaient déjà contournés pour occuper les premières positions. Le meneur imprimant une allure relativement soutenue compte tenu de l’état de la piste, les quatre premiers évoluaient en file indienne avec environ 2L entre chacun d’eux. Hold My Jacket était cinquième à l’intérieur Capitaine. Alvaro faisait l’extérieur de Mzingeli, tandis que Rich Strike fermait la marche. Chisty déboîta Prince Paseo au poteau des 400m pour tenter d’accrocher le meneur. Ce qui permit à Modern Monet de se rapprocher à la corde dans la dernière courbe pour prendre le first run sur le favori. Geroudis choisit, lui, de lancer sa monture à l’extérieur de Prince Paseo qui n’accélérait pas. Chief Mambo lâcha prise à 100m du but, cédant la lutte finale à Modern Monet et à Captain’s Cheer. Mais l’issue ne fit pas longtemps de doute, avec la belle pointe de vitesse du petit champion de l’écurie Rousset. En l’espace de quelques foulées, ce fils de Captain Al refit son retard sur Modern Monet pour toucher le but avec environ une longueur et demie d’avance. Les 1365m furent couverts par le vainqueur en 1.23.43. Ce qui constitue un chrono honnête sur une piste molle à 3 unités.
Il aura fallu attendre quelques minutes avant que les résultats de la cinquième épreuve ne furent annoncés, tant l’arrivée fut serrée. La photographie n’ayant pu départager Monsieur Dane et Honour In Gold, le dead heat fut finalement proclamé. Une fois les choses en main, Robbie Burke imprima une allure régulière devant Strike Again qui faisait l’extérieur de I’ll Be Back. Honour In Gold était aperçu à l’intérieur de Red Lucifer, tandis que Legal Maxim fermait le cortège. Le gris de l’écurie Merven fut le premier à porter son attaque à 700m de l’arrivée, tentant de contourner le peloton, mais il fut condamné en troisième épaisseur dans le tournant vu que le meneur avait durci l’allure. I’ll Be Back accrocha le leader à l’entrée de la ligne droite finale, mais il versa à l’intérieur. Ce qui fit que Honour In Gold, qui s’amenait entre les deux, se montra hésitant sur quelques foulées avant de trouver son momentum. Monsieur Dane avait une bonne marge de manoevre et semblait pouvoir tenir jusqu’au bout, mais le représentant de l’écurie Rousset refit du terrain à chaque foulée pour rattraper la monture de Burke au poteau.
3e victoire 2011 pour National Manner
A 10 ans, ils sont nombreux les chevaux à profiter de leur retraite. Mais pour certains, l’âge semble ne pas avoir d’emprise. C’est le cas de National Manner qui continue à faire parler de lui au Champ de Mars. Hier, cet élève de Ramapathee Gujadhur a ramené sa troisième victoire de la saison signée Robbie Burke qui est venu priver Jason Holder de sa première victoire sous les couleurs de l’écurie Serge Henry. National Manner fut le plus rapide à l’ouverture des boîtes, mais Burke voulait visiblement pas être parmi les premiers et se contenta de suivre en cinquième position côté corde, tandis que Mdansi, Highland Jet et Made Of Money se livraient à une brève lutte pour le commandement. Ce fut finalement le représentant de l’écurie Maingard qui prit le train à son compte avant que From My Heart ne vienne se placer sur son arrière-main dans la descente. Made Of Money quitta la corde au poteau des 600m pour se rapprocher graduellement à l’extérieur du favori. Ce qui permit à l’éventuel vainqueur de progresser tranquillement à la corde. Made Of Money fut lancé dans la dernière courbe pour accrocher Mdansi et From My Heart avant de mettre le nez à la fenêtre. Highland Jet fut incapable de changer de vitesse côté corde. Robbie Burke attendit, lui, l’entame de la ligne droite pour lancer sa monture à l’extérieur de Made Of Money. Ce dernier faisait figure de vainqueur à 100m du but, mais National Manner refit du terrain à chaque foulée sous la monte énergique de Robbie Burke pour le coiffer dans les derniers mètres.
On attendait Noah, Steel Of Approval ou Burberry à l’arrivée de The Cup, mais ce sont les trois autres partants qui occupèrent finalement les places sur le podium. Juanfra surmonta facilement le handicap de sa cinquième ligne pour se placer en tête devant Steel Of Approval, tandis que Always A Pleasure rata sa mise en action. Cela lui coûta cher, car il dut fournir un effort pour se rapprocher dans la courbe avant de se placer en début de descente dans le dos du meneur qui imprimait une allure régulière. Du reste, Steel Of Approval était aperçu à environ 4L du cheval de l’écurie R. Gujadhur au poteau des 600m. Ce qui poussa sans doute Rai Joorawon à déboîter sa monture à la route pour se rapprocher dans la courbe. Robbie Burke attendit l’entame de la ligne droite pour se mettre en évidence. Et lorsque ce fut le cas, Juanfra maintint le rythme pour résister à Always A Pleasure. La nouvelle unité de l’écurie Foo Kune, Zorba’s Dance, revint quelque peu sur le tard pour compléter le podium. Interrogé sur la progression du cheval, l’assistant entraîneur devait avancer l’état de la piste, le fait qu’il évoluait dans une valeur inférieure et qu’il avait pu mener cette fois comme arguments.
Coup de quatre réussi par Robbie Burke et l’écurie Gujadhur grâce à Mohican qui montra son meilleur visage à sa quatrième sortie sur notre turf au terme d’une course de bout en bout. Pour la petite histoire, sachez que ce coursier avait connu des ennuis au tendon après sa première sortie. Ce qui l’avait contraint à demeurer éloigné des pistes pendant plus d’une année. Discret lors de ses trois premières courses cette saison, Mohican avait démontré des progrès à l’entraînement ces dernières semaines et il le confirma brillamment en course. Robbie Burke demanda un petit effort à sa monture pour prendre les devants. L’Homme vint se placer en deuxième position côté corde devant True Connection et Lovesgotaholdofme. Optima Maximo était cinquième, précédant Final Frontier et Piece Of Paradise respectivement. Nullement inquiété, Robbie Burke sut doser les efforts de sa monture avant de durcir le rythme à la route. A l’arrière, Optima Maximo était déjà lancé, mais il fut contraint de se rapprocher en troisième épaisseur avant de faire sentir sa menace sur le meneur à l’entrée de la ligne droite. Ce n’est qu’alors que le jockey de l’écurie Gujadhur passa aux choses sérieuses. Et Mohican, qui avait encore plein de jus, répondit favorablement aux sollicitations de l’Irlandais pour déposer ses rivaux. True Connection conclut honorablement pour prendre la deuxième place.
Doublé de l’écurie Allet
Après avoir reçu sa feuille de route de l’écurie Maigrot à l’issue de la 19e journée, Michael Cahill n’aura pas attendu longtemps pour se signaler sous ses nouvelles couleurs. L’Australien fit mouche dès sa première monte pour le compte de l’établissement Foo Kune sur Schecado qui résista au retour du favori Tamworth jusqu’au bout. Quickshot fut quelque peu sollicité pour s’emparer du commandement devant Schecado qui condamna Druid’s Moon à l’extérieur. Winter Weather se retrouva en quatrième position devant Tamworth et Jive Talking. Le meneur imprima une allure régulière, mais on constata qu’il n’évoluait pas à la corde. Michael Cahill en profita pour se rapprocher à l’intérieur de Quickshot à partir du poteau des 600m. 200m plus loin, Schecado avait déjà mis le nez devant et il aborda la ligne droite finale avec un léger avantage. Tamworth avait déjà contourné le peloton pour se lancer à ses trousses. Le représentant de l’écurie Rousset donna l’impression de pouvoir combler tout son retard, mais Cahill puisa dans les réserves de Schecado pour contenir son assaut jusqu’au bout.
Plutôt discrète durant ces dernières semaines, l’écurie Allet s’est rebiffée grâce à Mark Of Mariner et Umhlanga qui ont été victorieux en adoptant la tactique de la course à l’avant. En l’absence d’un front runner confirmé, Mark Of Mariner avait une belle carte à jouer dans l’épreuve d’ouverture réservée aux cavaliers mauriciens de la catégorie A. Swapneal Rama ne laissa pas passer sa chance pour inscrire son deuxième succès 2011 au terme d’une course menée de bout en bout. Droplet prit un bon départ de son deuxième couloir, mais il n’insista pas trop et laissa partir Mark Of Mariner après une centaine de mètres. En revanche, Powder Snow fut condamné à suivre à l’extérieur sur la majeure partie du  parcours. Le meneur mit à profit sa tenue pour démarrer à partir de la route. Et l’allongement du peloton démontra que les autres avaient du mal à suivre. Mark Of Mariner aborda la ligne droite avec de solides prétentions et, sous la conduite de Rama, il maintint le rythme pour résister avec assurance à l’assaut de Powder Snow.
L’écurie Allet termina la journée aussi bien qu’elle l’avait démarrée grâce à Umhlanga qui réussit le bout en bout sous la conduite d’Imran Chisty. Baynesfield vint vite se placer en deuxième position à l’extérieur de Dock On Time. Auteur d’un départ quelconque, Royal Ransom se retrouva en sixième position, mais il parvint à trouver la corde dans le dos du cheval de l’écurie Maigrot. Storm Valley, qui était ardent dans la première courbe, fut condamné en troisième épaisseur sur tout le trajet. Nullement inquiété, Umhlanga imprima un train relativement lent et attendit les derniers 300m pour lancer le sprint. Baynesfield se montra le plus dangereux, mais il n’eut pas toutes ses aises une première fois lorsqu’il pencha à l’intérieur à l’entrée de la ligne droite et une deuxième fois à 100m de l’arrivée lorsque l’éventuel vainqueur versa quelque peu à l’extérieur. D’ailleurs, les commissaires des courses devaient rappeler à Imran Chisty qu’il devait à l’avenir redresser sa monture lorsque cette dernière change de ligne. Cependant, cela n’eut pas d’incidence sur les résultats qui proclamèrent Umhlanga vainqueur.
___________________________________________________________________________
DECLARATIONS
ROBBIE BURKE (jockey de National Manner, Juanfra, Monsieur Dane et Mohican)
« In spite of his age, National Manner is doing everything good. He’s been terrific so far. Last time he needed the run as he came from a long lay off. Today he produced a very strong finish to score his third win of the season.
Juanfra broke very well and was lucky that Always A Pleasure missed the start. He is the kind of horse that likes to stroll along in his races. Last time Chief Mambo went too fast. He definitely  enjoy  to do things his own way.
Monsieur Dane ran a terrific race. Johnny was just on top of me. The race went on naturally for me. Turning home, I had to fight with I’ll Be Back and he hesitated a bit. Once he found his running, he just hold on to share.
Mohican is like Juanfra. He likes to have things his own way. They went a bit too fast last time on the 1600m. Today, on a distance that suited him better, he was galloping and he did it quite easy to the post ».