À trois semaines de l’ouverture officielle de la saison 2016 — le rideau se lève le samedi 26 courant —, la Gambling Regulatory Authority a procédé à un remaniement de taille en ce qui concerne le règlement 8 d’octobre dernier qui envoyait au purgatoire tout jockey coupable d’avoir écopé de six journées de suspension. Désormais, il faudra le double (12 journées consécutives ou cumulatives) pour qu’un jockey soit mis sur la touche pour le reste d’une saison et aussi lors de la saison suivante.
Le premier à bénéficier du réajustement de la GRA est Jeanot Bardottier. Il pourra reprendre la compétition au Champ de Mars après avoir purgé ses dix semaines de suspension dans l’affaire Roman Manner. Or, comme cette sanction ne concerne que le Mauritian racing et se purge exclusivement au Champ de Mars, la Cravache d’Or mauricienne 2015, actuellement au Queensland où il a trouvé un accord avec l’entraîneur Mark Dale, est éligible pour exercer son métier en Australie ou ailleurs.
Sur la toile, le jockey dit être au courant de cette évolution des choses, mais « après sage décision, je ne compte pas retourner au Champ de Mars. J’ai eu une bonne offre ici en Australie et je compte tirer pleinement avantage de cette expérience. »
Pour rappel, il faut savoir que le Mauritius Turf Club avait sollicité la GRA afin de ne pas considérer les cas de careless riding greffés dans la directive 8 de fin 2015. Mais la bande à Raouf Gulbul a préféré une autre parade. Au lieu d’ignorer le carless riding, elle a quelque part assoupli ce règlement en le faisant passer de six à douze journées.
Aussi, suite aux recommandations faites par Steve Railton, Stipe du Hong Kong Jockey Club, le MTC a décidé d’abolir le système de Demerit Points pour la nouvelle saison. À la place, des suspensions seront infligées aux jockeys trouvés coupables de careless riding, au lieu de les mettre à l’amende.
Par ailleurs, le Sud-Africain Dereck David, qui continue l’aventure chez Gilbert Rousset, est le premier jockey étranger (excluant l’Afro-Mauricien Mark Neisius) à reprendre le chemin de l’entraînement au Champ de Mars. Il était au boulot ce matin à Port-Louis. À Floréal, le training a été perturbé par le mauvais temps.
De son côté, le nouvel entraîneur Shyam Hurchand a accueilli durant cette semaine son premier coursier, Brave Leader, tandis que Dario Basset, chef-palefrenier chez l’établissement Rameshwar Gujadhur, est promu Stable Supervisor au sein de ce même groupe.