source photo : internet . Photo illustration

– Un total de 175 000 vaccins cette année au lieu de 125 000 doses les années précédentes

– Le même vaccin à Rs 457. 50 dans les pharmacies privées

La campagne de vaccination 2020 contre la grippe saisonnière – interrompue depuis le weekend dernier pour cause de rupture de stock – reprendra dans une dizaine de jours. La commande du ministère de la Santé passée auprès d’un laboratoire français connu, pour une nouvelle cargaison de 50 000 doses de vaccins, arrivera probablement durant le prochain weekend ou au plus tard au début de la semaine prochaine. Par ailleurs, certaines pharmacies du privé ont déjà obtenu leurs commandes de vaccins passés auprès de deux principaux importateurs.

Chaque année, le gouvernement passe une commande de 125 000 vaccins anti-grippe et ce stock est réparti entre le ministère de la Santé (50 000 doses) et la Sécurité sociale (75 000) pour les personnes du troisième âge. Contrairement aux années précédentes où les autorités concernées se sont souvent retrouvées avec une certaine quantité après la campagne de vaccination, cette année le stock initial de 125 000 doses a été épuisé en moins de quinze jours. Il faut savoir que le vaccin acheté chaque année par le ministère de la Santé pour la campagne de vaccination est valide jusqu’à la fin de l’année. Après la campagne habituelle dans le service hospitalier, les Mauriciens ont toujours la possibilité de se faire vacciner dans les centres de santé. Et selon nos renseignements, au mois de décembre, la Santé se retrouve parfois avec 10 000 à 20 000 doses qui n’ont pas été utilisées et sont donc détruites en raison de la date de péremption.

En raison du confinement, exceptionnellement cette année les personnes n’ont pas à se déplacer pour se faire vacciner et une caravane circule à travers l’île pour apporter ce service à la porte des Mauriciens. Ce qui expliquerait un plus grand intérêt pour le vaccin anti-grippe. Des médecins et des infirmiers du service public disent au Mauricien qu’ils « sont contents de cette démarche positive » pour le vaccin antigrippe en espérant qu’il y aurait moins de malades de grippe saisonnière cette année dans les hôpitaux et les dispensaires. Ils ne manquent pas de souligner la grosse affluence de malades dans les cinq hôpitaux régionaux du pays et même dans les Area Health Centres en période hivernale principalement à cause de la grippe.

« À l’hôpital Jeetoo et à l’hôpital Victoria par exemple, on peut avoir durant l’hiver   jusqu’à 800 malades ou plus dans une journée. C’est une bonne chose que les personnes se sont fait vacciner ces derniers jours contre la grippe et cela pourrait diminuer la pression sur les hôpitaux », réagit un généraliste. « Il y a un certain nombre de décès associés à la grippe chaque année et les Mauriciens ne devraient pas minimiser cette maladie. Si certaines personnes peuvent en guérir très vite, en revanche d’autres ont des complications respiratoires et leur santé se dégrade au point de se retrouver en ICU. La meilleure protection contre la grippe est le vaccin et en prenant bien sûr d’autres précautions d’hygiène », ajoute ce médecin.

Soulignons que la grippe saisonnière peut être dangereuse pour les plus vulnérables dont les personnes âgées, les femmes enceintes, ainsi que ceux souffrant du diabète ou de l’asthme. Les responsables de la santé insistent sur la qualité de vaccins proposés chaque année à la population. « On va strictement d’après les consignes de l’OMS qui recommande donc un vaccin quadrivalent, c’est-à-dire qui couvre de quatre souches de virus », affirment ces personnes.

Par ailleurs, le vaccin antigrippe, aussi disponible depuis deux semaines dans certaines pharmacies privées, est vendu à Rs 457.50. « C’est un prix fixé et personne n’a le droit de le vendre plus cher », affirme au Mauricien un pharmacien et propriétaire de pharmacie. « J’ai eu ma commande la semaine dernière et il y a eu déjà des demandes par les clients habituels », nous dit-il. Soulignons qu’il s’agit du même vaccin proposé par le gouvernement et il y a deux principaux importateurs dans le privé, à savoir, BioCom et Pharmacie Nouvelle.