La rénovation de l’hôtel de ville de Curepipe devient enfin une réalité. Les appels d’offres ont été lancés et les aspirants entrepreneurs ont jusqu’au 13 novembre pour formuler leurs offres. Le maire de la ville de Curepipe, Hans Marguerite, a présidé une réunion en ce sens le 17 octobre. Le lendemain, une délégation de la mairie de Curepipe, y compris le maire, a pris l’avion pour La Réunion pour participer au grand raid, qui a eu lieu le même jour.

Après l’achèvement du projet de rénovation du cimetière Bigara, qui a coûté Rs 9 millions, la mairie de Curepipe s’apprête à réaliser un deuxième projet important, qui figure sur son programme : la rénovation tant attendue de l’Hôtel de ville. Ce bâtiment qui fait partie du patrimoine local est à l’état de ruine depuis quelques années. Il représente d’ailleurs un danger pour le public.

Ce projet de rénovation remonte à 2015. Au départ, l’absence de budget était la cause principale du retard. Les conseillers ont voulu puiser des fonds de la municipalité et du budget réservé pour le forum de Curepipe pour financer le projet. Puis, en 2017, une somme de Rs 110 millions a été finalement votée. Toutefois, le projet a quand même pris du retard. Le maire avait alors expliqué que ce retard s’expliquait par les procédures et les formalités qui exigeaient du temps.

Au début de 2018, soit le 23 février dernier, la compagnie Desai & Associates, chargée de l’évaluation de l’état de l’Hôtel de ville à Curepipe, avait déposé son rapport à la municipalité de la ville lumière. Plusieurs procédures ont été enclenchées dont les études de faisabilité. Le contrat de rénovation aurait dû être alloué en mai dernier afin que les travaux puissent démarrer au début de juin. Or, le maire devait déclarer que les procédures étaient toujours en cours. Et par conséquent, les citadins devaient attendre encore plus longtemps avant de pouvoir profiter de l’Hôtel de ville.

Finalement, le 17 octobre, Hans Marguerite a présidé une réunion à la municipalité de Curepipe pour annoncer que toutes les formalités par rapport à la rénovation de l’Hôtel de ville avaient été complétées. D’après les renseignements recueillis, quelques conseillers de la majorité étaient présents à la réunion. Quant aux conseillers de l’opposition, ils affirment n’avoir pas reçu d’invitation à ce sujet. « Les discussions ont porté sur le retard du projet, les formalités, entre autres. Ensuite, le maire a annoncé que toutes les procédures d’évaluation avaient été complétées et que les appels d’offres avaient été lancés. Ainsi, les candidats ont jusqu’au 13 novembre prochain pour formuler leurs offres », ont indiqué des sources présentes à la réunion.

Par ailleurs, une délégation de la mairie de Curepipe, dirigée par le maire Hans Marguerite, a pris l’avion dans la journée du 18 octobre pour se rendre à La Réunion et assister au grand raid. « Le maire Hans Marguerite était l’invité d’honneur à ce grand raid. Il a également eu une rencontre avec le sénateur maire Michel Fontaine de la ville de Saint-Pierre sur des potentielles collaborations entre les deux mairies pour le bien-être des citadins. La délégation comprenait également une vingtaine de footballeurs du Club Mangalkhan. L’équipe mauricienne et une équipe réunionnaise devront disputer un match de football aujourd’hui », ont fait part des sources de la municipalité.