(Photo by Prakash SINGH / AFP)

Au moins 29 personnes ont été tuées et 18 blessées lundi dans l’accident d’un autocar dans le nord de l’Inde, sur un axe surnommé « l’autoroute de l’enfer », a annoncé la police.

Le car à double étage, qui transportait une cinquantaine de passagers, se trouvait sur l’autoroute entre New Delhi et Agra lorsqu’il est sorti de la voie vers 04H15 locales (dimanche 22H45 GMT) et est tombé dans l’espace entre deux ponts, selon la police.

Le véhicule a fait une chute de plus de douze mètres et est tombé dans un canal, l’étage supérieur se retrouvant écrasé et l’eau compliquant les opérations de secours.

Les enquêteurs soupçonnent que le conducteur se soit endormi au volant: « il semble que le chauffeur somnolait », a déclaré N.G. Ravi Kumar, un responsable du district. Parti de la capitale nationale New Delhi, l’autocar avait pour destination Lucknow, capitale du grand État d’Uttar Pradesh.

L’accident est survenu à une vingtaine de kilomètres d’Agra, ville du célèbre Taj Mahal. Son fracas a réveillé les riverains, qui ont découvert l’épave gisant dans une eau noire et sale d’égouts.

« Nous nous sommes précipités hors de nos maisons et avons vu des gens criant à l’aide. Nous sommes descendus dans le canal et avons essayé de sauver certains d’entre eux. La police est arrivée sous peu et a vite amené des grues », a déclaré un témoin à des journalistes.

Avec ses 165 kilomètres, la « Yamuna Expressway » entre New Delhi et Agra est la plus longue autoroute à six voies d’Inde. Voulue comme un symbole de modernité, elle connaît aussi fréquemment des accidents, au point d’être parfois surnommée « l’autoroute de l’enfer » par les médias: 900 personnes y ont péri depuis son ouverture en 2012.

Les autorités locales ont annoncé une indemnisation de 500.000 roupies (6.500 euros) pour chaque famille de victime.

Près de 150.000 personnes meurent chaque année dans des accidents de la route en Inde, selon des statistiques officielles.

str/tw/jah/plh-amd/