L’indice des prix à la consommation (CPI) a accusé une baisse de 0,6 point le mois dernier, passant de 110,7 points à 110,1 points. Ce repli est dû essentiellement au fléchissement des prix des légumes.
Selon Statistics Mauritius, l’indice des prix des légumes a reculé de 0,5 point en mars, mois marqué également par la baisse des prix du riz (-0,1 point) et d’autres produits alimentaires (-0,1 point). En revanche, les prix des véhicules ont grimpé légèrement (+ 0,1 point). Pour ce qui est de l’évolution des sous-indices, on observe une baisse de 2,1 % de celui des produits alimentaires et boissons alcoolisées, de 0,8 % pour celui de la communication et de 0,7 % concernant l’équipement ménager. Les sous-indices pour le transport et l’éducation ont augmenté de 1 %.
Tenant compte de cette évolution du CPI, Statistics Mauritius rapporte que la « headline inflation » (moyenne de douze mois du CPI comparée à la moyenne pour les douze mois précédents) s’élevait à 2,4 % à fin mars 2015 contre 4 % à fin mars 2014. La « headline inflation » s’est repliée faiblement comparativement à son niveau de fin février 2015 (2,5 %). Quant au taux d’inflation en glissement annuel (year-on-year inflation), il se situait à 2,2 % à la fin du mois écoulé, soit en progression par rapport à fin février 2015 (2 %).
Notons que la Banque de Maurice anticipe un taux d’inflation (headline inflation) d’environ 3 % pour 2015. De plus, selon la dernière « Inflation Survey » menée par la banque centrale auprès d’un échantillon d’opérateurs économiques, le taux d’inflation anticipé pour cette année par la grande majorité des sondés serait inférieur à 4,5 %.